BEPC -2022 à Ouahigouya : Partir d’un « Rêve brisé » pour conquérir l’espoir et la réussite

Le lycée Yamwaya de Ouahigouya a abrité le jeudi 02 juin 2022,  le lancement de la session 2022 de l’examen du BEPC PAR  le  ministre de l’Éducation nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, M. Wendkouni Joël Lionel.

« C’est le choix de la résistance, le choix de la raison de vivre, le choix de la détermination qui nous amène à célébrer l’ouverture de ces examens dans cette ville de Ouahigouya beaucoup impactée par l’insécurité mais également marquée par la résistance, par l’espoir d’un lendemain meilleur pour le Burkina Faso » a soutenu le ministre en charge de l’éducation nationale pour justifier le choix de la capitale de la région du Nord pour le lancement de la session 2022 du BEPC .

Ils sont 260.058 sur le plan national et 16.165 candidats au niveau de la région du nord, à aller à l’assaut du deuxième parchemin scolaire dans l’enseignement général cette année. « L’appel de la ville » extrait de l’œuvre ‘’Un rêve brisé’’ du gendarme-écrivain Burkinabè Daouda Derra, est le titre du texte de la dictée proposée aux prétendants du brevet.  ‘’ Il était de bon ton pour nous d’ouvrir cette session 2022 dans cette ville pour manifester notre solidarité, notre détermination et dire qu’au nom du Burkina Faso la résistance est en marche’’, insiste le ministre.

Et le signe patent de cette résistance est le centre délocalisé de la province du Loroum qui présente des candidats malgré la situation sécuritaire qui a contraint les acteurs à quitter la province. Face à ces candidats déplacés internes, le ministre Bilgo soutient : « Vous êtes pour moi le visage de la résistance. Chaque succès dans cette salle sera comme un hectare de joie pour moi. »

A l’image de Fatimata Yasmine Gadiaga, tous les candidats présents disent être prêts et espèrent décrocher le sésame à la fin de l’examen.

En rappel, pour l’organisation et la réussite de ces examens scolaires, ce sont plus de 23 milliards qui ont été mobilisés par le gouvernement.

FASO NORD INFO

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *