Coup d’État au Burkina Faso : Des OSC de Ouahigouya soutiennent les putschistes

.

Un groupe d’individus suite à l’appel d’organisations de la société civile ont célébré ce matin du mardi 25 janvier 2022, la prise du pouvoir par le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration des mains du président élu Roch Marc Christian Kaboré.

« On rend grâce à Dieu parce que l’armée a pris ses  responsabilités. », s’est écrié   Ali Badini dit Badra, responsable du Mouvement Sauvons le Burkina/ Section Yatenga devant un groupe d’individus en majorité des badauds.  , « C’est ce à quoi la population attendait depuis longtemps » martèle-t-il.

Pour Issouf Bayaya dit Watao, ce coup d’état est un ouf de soulagement. « Nous voulons vivre en paix » poursuit-il. Ces deux responsables disent avoir participé auparavant à des mouvements de  protestations organisés  à Ouahigouya  pour demander la démission du président Roch Marc Christian Kaboré face à son incapacité à combattre les terroristes.

Pour eux,   le pouvoir déchu a pris la proie pour l’ombre en laissant une partie du territoire aux mains des terroristes pour s’acharner contre les citoyens qui dénonçaient  sa mauvaise gouvernance et son incompétence. Ils soutiennent que la principale  mission qui incombe au  Mouvement patriotique  pour la sauvegarde et la restauration reste le respect des valeurs sacrées de la république et la défense de l’intégrité du territoire nationale. 

Sympathisants et partisans des putschistes à Ouahigouya  invitent leurs idoles  à se départir de toutes attitudes qui s’apparenteraient à une trahison du peuple. Une des attentes des responsables de ces mouvements favorables au coup d’état est l’union sacrée de tous les hommes de tenue pour mettre les groupes armés hors d’état de nuire.

Issouf Bagaya dit Wattao et ses camarades disent dissuader    la CEDEAO, de l’Union Africaine ou toutes organisations contre toutes tentatives  d’empêcher  le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration d’exercer son pouvoir comme il se doit.

Faso nord info    

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *