Éducation primaire au Passoré : La Renaissance célèbre le mérite de 30 jeunes filles.

L’association la Renaissance  a organisé le samedi 04 juin 2022 au sein de  la cour de l’école Yako Mixte « A »  une  cérémonie de remise de prix à 30  lauréates retenues à l’issue d’un  concours d’excellence  qui a connu la participation de 332 filles des classes de CE1 , CE2, CM1 , CM2 de 67 écoles  des circonscriptions d’éducation de base de Gomponsom et de Yako .  Cette cérémonie de la célébration du mérite de la jeune fille au Passoré a connu la présence du Haut-commissaire de la province du Passoré, Issiaka Segda ,   des acteurs  de l’éducation, des membres de l’association ,l’ancien député , Halidou Sanfo et du représentant de la marraine notamment le directeur provincial de l’Education préscolaire, primaire et non formelle, Saga Clément Ouédraogo.

Booster les capacités des jeunes filles de la province du Passoré en français et en mathématique, c’est l’objectif principal   de ce  concours d’excellence féminine  qui a débuté le 05 mars 2022 dans les CEB des communes de  Gomponsom et de Yako. En plus de promouvoir l’éducation de la jeune fille, l’association la Renaissance entend les pousser à cultiver l’excellence, la confiance et l’estime  en soi  et les galvaniser à se frayer un meilleur cursus scolaire. « La femme constitue la pierre angulaire de la famille et le socle de la  société. La qualité de son éducation dépendra de la qualité du monde à venir » a martelé la présidente de l’association Noëllie   Dabiré. 

  Saga clément Ouédraogo, le représentant de la marraine renchérit pour signifier  que dans ce monde en perpétuelle compétition  où la femme fait face à des inégalités, elle doit se battre  pour s’imposer d’où  toute l’originalité de cette journée de l’excellence mettant en compétition les scolaires spécifiquement de la gent féminine. Des 332 participantes à qui  les épreuves ont été administrées, 30 s’étant affichées comme les meilleures ont été  retenues.   Ces dernières ont vu la célébration  de leurs efforts ce 4 juin 2022. 

Des kits scolaires et des vélos leur ont été accordés.  Tout en encourageant  l’ensemble des candidats à préserver et à garder l’excellence comme boussole, la présidente de l’association,    a souligné l’insuffisance des moyens  pour prendre en compte l’ensemble des filles  des circonscriptions d’éducation de base de la province.

 Félicitant l’association pour sa grande contribution à asseoir une éducation de qualité    , Saga Clément Ouédraogo estime que cette initiative devrait être soutenue   par l’ensemble des citoyens engagés  dans le combat pour l’autonomisation de l’autre moitié du ciel.  Présidant la cérémonie, le Haut-commissaire de la province du Passoré, Issiaka Segda a aussi loué la noblesse de cette activité.

Il dit être convaincu que    ce concours amènerait les participantes  à mieux  se concentrer sur leurs études   . il a traduit sa reconnaissance aux acteurs du système éducatif,  faisant  comprendre que l’éducation est une chaine impliquant les décideurs,  l’enseignant, l’élève et le parent. Il invite  donc  les principaux acteurs à assumer pleinement leur  mission  pour une éducation profitable à tous, gaz d’un   Burkina paisible et  plus prospère

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *