Fusion des forces progressistes et Sankaristes : Le ratissage de la base enclenché à Gomponsom

Les grandes figures des partis politiques d’obédience progressiste et  sankariste étaient à Gomponsom, commune de la province du Passoré ce samedi 18 septembre 2021 pour remercier les militants qui ont accordé leurs voix au MPS  lors des élections présidentielle et législatives 2020 et leur expliquer le processus de fusion en cours. Au nombre des figures présentes, Me Benewindé Sankara, président de l’UNIR/PS, Alphonse Marie Ouédraogo de l’URD /MS, Marie Rose Drabo du MPS et des responsables de la CPP/FP  et FASO KOOS etc. Gomponsom faut-il le souligner est la commune natale de l’ancien premier ministre de la transition, le général Yacouba Isaac Zida, président d’honneur du MPS  en exil au Canada.

Au cours de ce grand rassemblement à la place du marché de Gomponsom, les porteurs de l’idéal politique de Thomas Sankara  ont réaffirmé leur volonté  de s’unir  pour se donner plus de poids sur l’échiquier politique national et asseoir les bases d’une politique au service des intérêts  de la population. Ce sont les partisans de Yacouba Isaac, Zida, président d’honneur du MPS qui ont pris la parole pour affirmer le poids du parti dans cette commune et remercier  les adhérents. Ouango Narcisse Zida, candidat tête de liste du MPS dans la province du Passoré  a traduit toute sa reconnaissance aux militants pour le travail qu’ils ont abattu pendant les dernières élections. Il laisse entendre que même si  un  candidat du MPS n’a  pas accédé à l’Assemblée nationale, le parti n’a pas été ridicule.  Le MPS, selon son premier titulaire aux élections législatives a  titillé  le parti au pouvoir en termes de résultats.  

                                                                      Étroite collaboration

Il a invité les militants à continuer dans la même dynamique et à travailler en étroite collaboration avec les militants des autres partis  qui ont  pris l’engagement de se mettre ensemble. Pour Ouango Narcisse, cette fusion en cours  viendra encore  élargir les bases des porteurs de l’idéal sankariste dans la commune de Gomponson.

En plus du premier sur la liste du MPS /Passoré  lors  des législatives, d’autres militants notamment le représentant de la sous-section MPS de Gomponsom, Ferdinand Kalé, le porte-parole des coutumiers, le patron de la section provinciale Omar Inamé   ont pris la parole pour saluer la hauteur de vue des responsables  des  partis qui ont décidé d’unir leur force.

La vice-présidente du MPS, Marie Rose Drabo a pour sa part fait comprendre que l’objectif de cette fusion est de travailler au renforcement d’une conscience politique plus forte, à la responsabilisation des acteurs afin que chacun puisse faire des choix sur des dirigeants à même de porter la vision commune. Elle souligne qu’il  est temps de fédérer  des véritables  leaders à tous les niveaux  qui s’engagent à être des ambassadeurs  de la cohésion sociale  et  d’une gouvernance efficace est vertueuse.

                                                                                                       Amour de la patrie  

Le président de l’URD/MS, Alphonse Marie Ouédraogo  a pour sa part souligné que cette fusion accouchera une nouvelle  ère politique au pays des hommes intègres. Il a souligné la nécessité pour tous les militants des partis engagés à déblayer le terrain  pour que cette fusion soit comprise et largement partagée.

Reprécisant  les valeurs prônées par cette fusion, il indique qu’il s’agira d’activer les leviers pour renforcer  la culture de l’amour de la patrie, le patriotisme, l’intégrité   l’esprit de sacrifice. En un mot  rallumé  chez tous les citoyens,  la flamme de cette devise pendant la période révolutionnaire «  La patrie ou la mort, nous vaincrons ». Ce regroupement des forces progressistes entend  conduire une démarche   où les masses laborieuses sont au cœur des activités de développement. 

                          Penser aux futures élections et non aux prochaines élections. 

Me Benewindé Sankara, la grande vedette du jour précisera à son tour que le processus de cette fusion des forces progressistes et  sankariste est bien acté et tout sera mis en œuvre afin que la forme et le fond soient solides et respectent les règles. Il a informé que les concertations se poursuivront à travers des sorties de remerciements aux militants, des occasions pour recueillir des idées dans le sens de renforcer la fondation de cette fusion à sceller au cours d’un congrès dans les prochains jours.

« Je vous annonce que les 30,31 et le 1ER novembre prochain Dieu voulant, nous ferons un congrès de fusion de nos partis politiques pour que le Burkina Faso puisse tenir compte de l’organisation authentique des masses populaires.  Nous sommes de ceux-là qui pensent à la future génération et non aux prochaines élections. Nous pensons à la femme, aux enfants, aux élèves, aux paysans, aux éleveurs, aux FDS, aux volontaires pour la patrie qui bataillent pour libérer  le peuple, à tous ceux qui souffrent dans le pays » a informé le président du parti de l’œuf.

                                                                    L’ombre de Yacouba Isaac Zida

 L’ombre de l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida, président d’honneur du MPS  a plané à cette assemblée générale de Gomponsom.  A travers un appel téléphonique, il a remercié les militants,  traduit sa bénédictions à cette fusion et annoncé  son retour prochain  au pays. Me Benewendé Sankara, confirme qu’avec le processus de la réconciliation nationale qui se déroule actuellement, le retour de Yacouba Isaac s’impose.

Pour avoir porté de hautes responsabilités  dans ce pays, argumente –t-il, l’ancien premier ministre  possède   des compétences avérées  et une forte expertise à apporter pour la marche radieuse de sa patrie.

Il a réaffirmé que le président du Faso Roch Christian Kaboré  accorde du prix à l’aboutissement de cette réconciliation afin que tous les fils et filles unissent leurs forces, leurs intelligences  et leurs expertises  dans la construction d’un Burkina  solidaire  et prospère. Pour promouvoir l’épanouissement des jeunes, des ballons ont été remis aux équipes de football dans les différents villages de Gomponson

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *