Gourcy : Le Festival ‘’ laafi raaga’’ 2 a été croustillant.

Gourcy, chef-lieu de la province du Zondoma  a célébré  du 1er au 03 juillet 2022 la deuxième édition du festival « Laafi raaga ». Cet évènement culturel organisé  par Pascal Wendpanga Savadogo  propriétaire du maquis « Toulourou » a été présidé par l’ancien député Abdoulaye Ouédraogo et coparrainé  par l’ancien député Soumaila Ouédraogo et El Hadj Moussa Ouédraogo, Président directeur général (PDG) de la Société Wendpanga – Or. La célébration a été marquée par une remise de récompenses à des élèves de la Circonscription d’éducation de base de Gourcy qui ont brillamment acquis leurs diplômes du certificat d’Études primaires.  

Pascal Wendpanga Savadogo, promoteur du festival Laafi- Raaga

Don de sang, jeux de société (pétanque, awalé, aztèque et scrabble), rue marchande et prestations d’artistes, le plan de résistance du festival « Laafi-Raaga » était véritablement consistant. Organisé  sous le signe de la paix et de la cohésion sociale, les intervenants à la cérémonie d’ouverture de ce festival,  notamment le président de la cérémonie, l’ancien député Abdoulaye Ouédraogo  et les représentants des parrains ont tous prêché  pour l’union des fils et filles de la province du Zondoma. Ils ont invité l’ensemble des citoyens de cette province à se donner la main et à orienter  leurs regards sur la même direction pour faire du Zondoma une cité paisible et prospère. 

Un jet de colombes pour traduire la quête de paix et l’unité des fils et filles du Zondoma

Comme pour attester que le bien être de l’individu se repose sur un esprit sain dans un corps sain, les organisateurs ont adjoint  aux activités de réjouissances  une séance de collecte de sang. Ils ont pu recueillir 34 poches de sang  pour renforcer le stock du centre de transfusion sanguine du CHUR de Ouahigouya.  Les  férus des jeux de société ont été bien servis. Le premier  prix à  la pétanque a été arraché  par le duo  Bargo Seydou – Sinon Karim, des compétiteurs venus de la province du Passoré. Soro Issouf est sorti vainqueur au jeu de awalé. Harouna Soro repart avec le prix le plus convoité à l’aztéque. Très inspiré  l’invité de Yako repart avec une besace remplie en s’octroyant aussi le 1er prix au scrabble.

Yass la référence

Les adeptes de la bonne cuisine et des boissons n’étaient pas en reste. Des plats riches et variés et des boissons de toutes les gammes étaient servis dans la rue marchande sous des hangars bien aménagés. Après de telles  activités relaxantes comme les jeux de société, la  dégustation des mets appétissants, quoi de plus normal que de communier  en symbiose. Et une bonne poignée d’artistes très entreprenants et talentueux ont su tenir les festivaliers en haleine le dernier jour. Yass la Référence, Papa Savino, la cantatrice Abzèta Ouédraogo et DJ Délux ont mis les petits  plat dans les grands pour faire mouvoir et savourer le public de belles mélodies.  Magnifiant l’excellence au primaire, le comité d’organisation a récompensé le mérite de deux admis au CEP. Ainsi, Yameogo Manégré Flora avec 147, 5 points sur 170 et Ouédraogo Touwendé Serge Ghislain, 146, 5 points, tous de l’école privée catholique Saint Joseph B ont reçu chacun un kit scolaire, des gadgets et une enveloppe financière.

Papa Savino

Ces 72 heures du festival Laafi –Raaga s’est terminé dans une ambiance conviviale.  Pour le promoteur Pascal Wendpanga Savadogo, la forte mobilisation des invités, le déroulement des activités sans le moindre accrochage  constituent un motif de satisfaction.

Les deux coparains , l’ancien député Soumaila Ouédraogo , tenue traditionnelle et , le PDG de l’entreprise Wandpanga _or en veste

Couvrant le président de la cérémonie  les parrains et tous ceux qui ont apporté leurs contributions  de remerciements, il pense déjà à des innovations pour rendre la troisième édition plus attractive l’année prochaine.

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *