Personnes déplacées et vulnérables au Nord : L’autonomisation à travers l’élevage et la maraichéculture.

L’association Tabital Lobal a organisé à son siège à  Ouahigouya le 17 novembre 2021, une cérémonie de remise de têtes de bétail, de  volaille, et d’intrants agricoles pour des activités d’embouche , d’aviculture et de maraichage à des personnes déplacées des provinces du Yatenga et du Lorum . Cette dotation s’inscrit dans la mise en œuvre du projet « Commerce transfrontalier pour la consolidation de la paix dans la région du Liptako-Gourma » conduit par l’association Tabital Lobal avec l’appui du PNUD en partenariat avec le ministère du Commerce du Burkina Faso et l’appui financier du Japon. Cette cérémonie s’est déroulée  en présence du président du CES et du gouverneur de la région du Nord, Justin Somé.

Les attaques des groupes armés sont récurrentes au Nord entrainant de nombreux déplacements de la population

Victimes de plusieurs attaques des groupes armés, la région du Nord notamment les provinces du Yatenga et du Lorum enregistrent de nombreuses personnes déplacées. Les statistiques du Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR) indiquent que de 128 985 personnes déplacées en fin septembre 2021, le nombre est passé à 128 162 en l’espace d’un mois.

L’élevage et la maraichéculture au profit des jeunes et des femmes , grâce à Tabital Lobal et ses partenaires

Consciente des problèmes qu’engendrent cette situation d’insécurité, Tabital Lobal  et ses partenaires ont jugé nécessaire  de créer des mécanismes de résilience par la mise en œuvre du projet « Commerce transfrontalier pour la consolidation de la paix dans la région du Liptako-Gourma ».

                                       Les jeunes et les femmes comme cibles

Tout en remerciant le PNUD , le ministère du commerce et l’ambassade du Japon, la présidente de Tabital lobal a invité les beneficiaires à une meilleure exploitation des dotations

 Concrètement,  précise la présidente de Tabital Lobal, Mme Djeneba Sodré/Sangarba, il s’agit d’améliorer le niveau économique des jeunes et des femmes à travers des activités génératrices de revenus. Joignant l’acte à la parole, il a été procédé à la remise de 120 têtes de béliers et 600 têtes de volaille  à 100 bénéficiaires dont 60  à Ouahigouya et 40 à Titao. 

Pour ceux qui ont opté pour le secteur de l’embouche , chacun des beneficiaires a reçu 3 têtes de béliers

Pour ceux qui exercent dans le secteur de l’embouche, il  a été accordé à chacun 3 têtes de béliers. Quant aux acteurs de l’aviculture, chaque bénéficiaire a été doté de 10 poules et un coq. Ils bénéficient aussi de tout le matériel nécessaire pour la mise des activités. Des semences et du matériel de jardinage ont été attribués à ceux qui ont opté pour la maraichéculture.            

                                                             Démarche participative

Le gouverneur de la région du Nord , Justin Somé remettant une dotation a une promotrice du secteur de l’aviculture

Notons qu’avant la dotation en matériel, ces heureux élus  ont été formés, chacun dans son domaine d’activités.  Mme Djeneba Sodré/Sangarba a précisé qu’une démarche participative a été adoptée pour permettre un choix judicieux des bénéficiaires . Cela a été effectué avec la collaboration de la direction régionale en charge de l’action humanitaire et un comité de sélection.

La présidente de Tabital lobal remettant une dotation
Les invités ont unanimement salué la pertinence du projet

Les bénéficiaires multiplient les remerciements à l’endroit de Tabital Lobal, le PNUD, le ministère du commerce et l’Ambassade de Japon qui ont conjugués leurs efforts pour les sortir de la misère. Ils promettent d’exploiter judicieusement  les connaissances acquises et d’utiliser les dotations à bon escient.

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *