Secteur de l’élevage au Nord : Le PADEL-B a investi 1 milliard 600 000 CFA

Une équipe chargée de la mise en œuvre du projet d’appui au développement du secteur de l’élevage (PADEL -B) a réuni  les acteurs impliqués au cours d’un atelier d’information organisée le jeudi 13 juillet 2022   à la salle de réunion du conseil régional du Nord  pour faire le point des activités réalisées

 Le bétail-viande, le lait,  la volaille, le porc, le miel et la pisciculture, voici les filières  qui ont bénéficié de l’appui du PADEL-B.  Officiellement  lancé le 17 mars 2018 à Dédougou pendant les 5 ans de sa mise en œuvre, le projet a injecté environ 1 milliard 600 000 FCFA dans la région du Nord.  

Cette somme a été consacrée à la réalisation de  parcs de vaccination,  de postes de vétérinaires , à  l’équipement des structures institutionnelles et privées de la santé animale,  à  l’ accompagnement  d’  acteurs pour l’acquisition d’ intrants de qualités ,   au relèvement des producteurs suite à la crise de la COVID 19 .

Bénéficiaire d’une aide financière de 7 millions FCFA,  Harouna Sawadogo, ressortissant de la commune de Koussouka  confie que le projet a fortement contribué au renforcement et à la rentabilisation de son activité de pisciculture.  Grace à cette aide,  il a pu construire des bassins et réaliser un forage solaire, toute chose qui lui confère  aujourd’hui le statut d’un véritable entrepreneur agricole.

Cette ressortissante de la province du Passoré, Cécile  Sanou   ne tarit pas d’éloges à l’endroit du PADEL-B. Elle témoigne que son entreprise d’élevage et de transformation est mieux structurée et prospère grâce à l’accompagnement de ce projet. Cette femme entrepreneure  confie réaliser un chiffre d’affaire de 1 million 500 000 FCFA par an. Les deux producteurs sont confiants quant à la pérennisation de leurs activités  au regard des connaissances et des infrastructures acquises.   

Selon Eguima Egnomo Kantiono, la chargée genre du projet, représentante de la coordinatrice nationale du projet  confie  à son tour que les résultats sont satisfaisants. ’Prévu pour 350 000 bénéficiaires au départ, aujourd’hui c’est plus de 383 000 bénéficiaires qui ont profité de l’appui du projet’’ informe-t-elle.

Le secrétaire général de la région du Nord Jerémie Kouka Ouédraogo a félicité les acteurs impliqués dans la mise en œuvre des projets, tout en  les invitant d’œuvrer à la pérennisation des acquis.

FASO NORD INFO

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *