Société civile : Sauvons le Burkina renforce son assise au Nord

   La salle de conférence de la fédération du groupement Naam de Ouahigouya a servi de cadre pour la mise en œuvre du collectif régional du mouvement Sauvons le Burkina Faso. Tenue en présence du premier responsable national du mouvement Mamadou Drabo, la rencontre a abouti à une présentation du bureau régional choisi sur la base d’un consensus par les acteurs des associations du Nord. C’était  le jeudi 5 mai 2022.

                  A l’entame de l’activité, le président national du mouvement Sauvons le Burkina, Mamadou Drabo a présenté succinctement l’objectif du collectif régional. Pour celui-ci ce regroupement régional  à l’instar des valeurs que le bureau national véhicule, est fondé sur la vérité et l’union.

A l’en croire, les valeurs de l’union et de la vérité sont le ciment de la construction d’un Burkina Faso de paix et de quiétude. « C’est dans l’union que nous pouvons atteindre l’objectif précis qui est de ramener la paix et la quiétude pour que les déplacés internes puissent repartir dans leurs familles respectives. », indique-t-il.

                                                  Soutien au président

Il soutient par ailleurs que la mise en place du collectif régional concourt  à soutenir le président du Faso afin de venir à bout du terrorisme car «  l’objectif au jour d’aujourd’hui, c’est de réunir les populations pour qu’on puisse travailler main dans la main pour accompagner le président Damiba ». Et de poursuivre « Nous sommes tous des Burkinabé, nous voulons le retour de la paix ».

Le collectif régional du mouvement Sauvons le Burkina est composé de 17 membres issus des quatre coins de la région du Nord, notamment le Lorum, le Passoré, le Zondoma, le Yatenga. Un bureau régional à titre informel qui tâchera d’encadrer et surtout de veiller sur les activités et projets des bureaux provinciaux qui seront mise en place. Bagaya issouf en est le coordinateur.

                                                                        Vivre en paix

 Le premier responsable du mouvement « Nous voulons vivre en paix » promet déjà de retrousser les manches pour la bonne marche du mouvement. «  C’est vraiment un sentiment de joie pour moi d’être installé en tant que coordinateur régional du mouvement. Le message que nous avons à véhiculer est que nous allons dynamiser nos actions  en matière de veille citoyenne pour le bien être de la région ».

Il invite l’ensemble de la jeunesse de la région du Nord à s’impliquer dans le combat patriotique. « Il n’appartient pas qu’aux soldats de faire le combat. Ces derniers ont surtout besoin du soutien de la jeunesse. C’est pourquoi j’invite toute la jeunesse du Nord à s’engager dans ce   combat patriotique. », Invite-il.

En rappel, le  Mouvement Sauvons le Burkina Faso existe depuis Novembre 2021. Crée en contexte d’une crise sécuritaire aigue, il a joué une forte partition dans la déchéance du régime MPP. Aujourd’hui le mouvement travaille à étendre ses points focaux sur  tout le territoire national.

                                                                                                                             Archange N. Koara

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *