Sorcellerie :Ousmane Ouédraogo, une autre victime du siongo au Passoré.

Pour une histoire de   sorcellerie, la famille d’ousmane Ouédraogo installée  à Saba dans la commune d’Arbollé a été saccagée par des individus en furie au cours de la journée du 11 avril 2022.

La concession d’Ousmane a été complétement saccagé

Le phénomène de la sorcellerie a la peau dure dans la province du Passoré. Il ne se passe pas  une année sans qu’une personne ne  soit épinglée  dans une des communes de cette province.  Des accusations qui se soldent par des exclusions, des pendaisons et des destructions de maisons d’habitations et d’autres biens. Cette année la victime s’appelle Ousmane Ouédraogo. Exclu pour ne pas dire banni de Boura son village d’origine, il  a trouvé refuge dans le village de Saba où il a acquis avec l’acceptation des autochtones un espace pour construire une concession après s’être soumis à la beuverie d’une potion magique prouvant son innocence. 

Des maisons nouvellement construites , réduites en terre

Mais le pauvre Ousmane n’est pas au bout de ses malheurs. Dans son village d’asile, un jeune meurt. Les  partisans des pratiques occultes lient cette histoire à un fait de sorcellerie. On fait appel à l’usage du Siongo pour détecter le malfaiteur. Les porteurs de l’instrument prennent la direction de la concession du malheureux Ousmane. Vigilant,  ce dernier voyant que la situation tourne en sa défaveur a anticipé pour escaler le mur de sa concession avec sa femme pour se réfugier au commissariat de police d’Arbollé. Ses bourreaux se donnent le malin plaisir d’aller détruire la concession du présumé sorcier. 

ils ont pris le temps de rassemble le matériel et mettre le feu

Cette barbarie d’une autre époque fait des gorges chaudes au Passoré et pourrait s’inviter sur la table des juges parce qu’une plainte aurait été formulée contre les agresseurs ou du moins ces justiciers d’un autre genre. Vivement que la loi soit appliquée dans toute sa rigueur afin que chaque citoyen comprenne que la vie dans une république obéit à des règles qui s’imposent à tous. 

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *