1ère édition du Karaoké Micro Mythe de Ouahigouya : Paul Ouédraogo, le meilleur « rossignol »

 Une initiative portée par deux jeunes de la cité de Naba Kango, Kiendrébéogo André alias Shaka  Zulu  et Savadogo Inoussa  alias Savino. Tous deux des artistes, ont organisé pendant ces vacances scolaires un concours de karaoké dénommé  « Micro mythe », afin de détecter des talents cachés. Cette première édition avait pour thème : « Dans un contexte de sécurité difficile, comment contribuer au rayonnement artistique et culturel. C’est le somptueux maquis la FREGATE qui a servi de cadre pour l’édition présente. Cette  1ère édition qui   a éteint  ses lampions le samedi 12 septembre 2020  a été patronnée par Salia KIRAKOYA PDG/ fondateur du maquis la FRAGATE et   sous le parrainage  de Mohamed Emmanuel Zoungrana, Ecrivain-Guitariste-Pianiste.

Forte mobilisation des artistes

Karaoké permet de chanter   une chanson en version instrumentale. Autrement dit, c’est un mini- Faso académie. La compétition a débuté le 06 août 2020 avec au compteur 12 candidats retenus après la phase de présélection. La présente édition  a totalisé 5 manches éliminatoires. C’est à l’issue de ces dites phases que les candidats : Kagoné Idrissa ; Ganamé Abdoul Rahim ; Maîga Sahadatou et Ouédraogo Paul ont été retenus par le jury pour la phase de finale.  Le  jury  présidé par Sévérin Ouédraogo, enseignant  des lycées et collèges, manager culturel et 2 autres membres    a noté les candidats sur la base de trois principaux  critères : maîtrise du chant,  connaissance du texte et la tenue sur scène.  

      Les 4 candidats récompensés

Les finalistes de la 1ère édition Micro Muythe

Après les différentes prestations  Sévérin Ouédraogo et son équipe ont jugé la prestation de Paul Ouédraogo plus  relevée. Il s’est vu attribuer une moyenne de 15, 33 sur 20. En plus du trophée, il est reparti avec une somme de 50 000 F CFA et l’engagement ferme des organisateurs de prendre en charge la production d’un clip vidéo et de deux sons  de ses tubes musicaux. Bien éveillée, l’âme de l’artiste bien marqué sur son physique au regard de sa prestation, Sadou Maiga s’est accordée la deuxième place avec une moyenne 14, 16. Elle s’en sort avec une somme de 50 000 FCFA, l’enregistrement d’un clip vidéo et deux enregistrements de son. 3éme, Abdoul Rahim Ganamé a été crédité d’une moyenne de 13,91 sur 20. Il  a bénéficié  d’une somme de 25 000 f et d’un téléphone portable. Celui  qui a  occupé la 4éme place, idrissa Kagoné avec la moyenne de 11, 49 est réparti avec un téléphone portable et une somme de 25 000 FCFA.

                             Des insuffisances excusables

Les Deux artistes promoteurs ont mouillé le maillot pour la réussite de l’édition première Mirco ( SAVINO et Delux DJ

Le président du jury, Séverin Ouédraogo a sans ambages signifié que les prestations ont été de qualité au regard des notes. Comme observation majeure, il a souhaité que les spectateurs  fassent preuves de retenue quand leurs candidats sont sur scène. Présent à  cette  finale karaoké micro mythe, le directeur régional de la culture et du tourisme du Nord, Sankara W Roger, s’est dit comblé de joie malgré quelques difficultés constatées.  Mais pour une première édition prévient –il,  certaines insuffisances sont compréhensibles et excusables. « J’encourage les promoteurs à continuer dans cette dynamique car cette activité a permis d’accompagner les vacances. A cœur ouvert, ils sont passés  au bureau pour des appui-conseils. Techniquement, nous leur avons envoyé un membre de jury pour leur soutenir. Je  leur conseille  de  maximiser sur la communication et la professionnalisation de cette compétion à la prochaine édition » a soutenu le directeur régional de la culture du Nord.

                              Le public était au rendez-vous

LE PDG du FRAGATE très satisfait de ce coup d’essai

Le PDG du maquis la FREGATE Salia Kirakoya, par ailleurs patron de cette première édition se dit satisfait des prestations.  Il atteste que le public a accordé un grand intérêt  à cette manifestation, ce qui augure de son ancrage et de sa pérennisation dans  le registre  des activités culturelles majeures dans la région du Nord.Les promoteurs Shaka Zulu et Savino ont traduit leur reconnaissance au sponsor officiel Kabisa (marque de boisson énergétique)  pour sa contribution à la réussite de l’édition. Ils ont aussi remercié d’autres structures et des personnalités grâce à qui ils ont mobilisé  une somme d’environ  3 millions de FCFA pour dérouler  cet évènement culturel.

                            Meilleure professionnalisation  

Photo de famille en souvenir à la ère édition

Ils reconnaissent avoir rencontré des difficultés, mais se réjouissent d’avoir pu les surmonter. Ce qui leur a permis de conduire l »événement à bout au grand bonheur des candidats et des spectateurs. Ils promettent  corriger les insuffisances rencontrées pour une meilleure professionnalisation de ce rendez-vous culturel à l’avenir. Pour cette dernière manche, le public a pu se régaler des différentes prestations des candidats. Des artistes invités ont aussi brillamment tenu les spectateurs en haleine. La fin de ce rendez-vous culturel a été marquée  par une remise d’attestations de participation aux finalistes et à des personnalités qui ont fortement contribué à la réussite des activités de ce karaoké 2020. 

  Faso-nord.info, Zakiss

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *