2e édition de l’Excellence à l’école primaire : « Agir pour le maintien des enfants dans le système scolaire » dans la commune de Tangaye

image_pdfImprimerimage_printImprimer
Les meilleurs acteurs de l’éducation de l’année scolaire 2017-2018 dans la circonscription d’éducation de base de Tangaye ont été officiellement félicités ce dimanche 23 septembre 2018 à  l’école primaire de Tangage, dans la province du Yatenga. La 2e  édition de cette fête de  l’excellence portée par le promoteur de la bibliothèque Tam-Tam , vise à récompenser les mérites des élèves, des enseignants qui se sont mieux illustrés au cours de l’année scolaire 2017-2018. C’était   en présences des autorités communales et administratives, des autorités de l’éducation et des parents d’élèves.

 

 

 « Agir pour le maintien des enfants dans le système scolaire », c’est le thème de la deuxième édition de la journée d’excellence à l’école primaire dans la commune de Tangaye. Dans cette commune la population scolarisable est passée 6 737 en 2011 à 7 554 en 2015. De 100,3% en 2011, le taux brut de scolarisation descend à 93,2% en 2015.Au niveau de l’achèvement au primaire, le taux qui était à 59,8% en 2011 a chuté de 15,1% en 2015 ce qui donne 44,7% Taux d’Achèvement Primaire(TAP) en 2015. C’est pourquoi, le directeur de la bibliothèque Tam-Tam a voulu relever ce défi en initiant une journée de l’excellence au primaire. L’objectif d’une telle journée est   de susciter une mobilisation sociale afin de tendre   la scolarisation de tous les enfants. » Dans son mot, l’inspecteur chef de la circonscription de Tangaye , Mahamady Ouedraogo a indiqué que  la CEB a eu un taux de 44, 67 % soit 422 avec 226 admis à l’entrée en 6e.   Toute chose qui est encourageante et une invite à tout acteur à mieux s’engager dans cette lutte pour l’édification d’une vaillante jeunesse dans la commune de Tangaye.  

Une situation qui demande l’engagement commun 

Pour le promoteur de l’excellence, Issaka Wermé, cette déperdition scolaire à un revers dramatique car tous ces enfants sont en proie à l’exode et au phénomène d’orpaillage avec pour conséquence la délinquance et autres formes de maux sociaux. C’est donc l’occasion pour lui d’inviter chaque acteur à jouer sa partition pour  le maintien des enfants à l’école gage d’un développement durable de notre pays. Promoteur  d’une bibliothèque dénommée   Tam-Tam depuis 2014, Issaka Wermé  a invité  les acteurs à l’union autour de ce secteur  clé du développement. 

Le  maire de la commune de Tangaye, Issa Nyampa reconnait que le secteur de l’éducation  fait partie des priorités du conseil municipal. Il promet  que des actions seront menées  dans un futur  proche pour améliorer le TAP dans la commune.  Au sujet du non achèvement  et des déperditions scolaires, le maire a annoncé  l’organisation  de journées de réflexion.  Comme pour sonner le rassemblement, il a invité les parents d’élèves  à des séances de désherbage dans toutes les 38 écoles de la commune du 27 au 29 septembre 2018. « Il appartient aux parents d’accompagner les enfants et les enseignants dans leur mission et nous sommes dans l’obligation de le faire pour le bien de notre commune » a-t-il déclaré   

                Conforter l’utilité de la bibliothèque

Harouna Kiemdé, directeur régional de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle du Nord, représentant le parrain de cette 2e édition, le ministre de la jeunesse, Docteur Smaila Ouédraogo,  a apprécié à son tour  l’œuvre du promoteur.  « Il nous faut poser les jalons de l’école burkinabé de demain bâtie sur le socle de la culture de l’excellence, de la performance et du mérite dans un élan  compétitif » a-t-il soutenu.   

Le responsable régional de l’éducation de base au Nord  a montré son engagement à trouver les voies et moyens pour soutenir la bibliothèque Tam-Tam dans sa vision d’ouvre pour un éducation de qualité pour tous dans la commune de Tangaye . Saisissant la balle au rebond, le promoteur de ce « Grenier du savoir », Issaka Wermé  a invité les fonctionnaires, les élèves et les étudiants à une fréquentation permanente de la bibliothèque, toute chose qui confortera son utilité.    

 

Faso-nord.info

 

 

 

      
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *