30e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant : L’appel de EDUCO

A 6 mois du 30 ème anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant des Nations Unies, Educo appelle les médias à rendre compte de la situation des enfants de manière responsable.

Le 20 novembre 2019 marquera le 30 ème anniversaire de la Convention Relative aux Droits de l’Enfant.A cette occasion, des actions à l‘endroit des médias, véritable relais d’information, ont été initiées par Educo, au Burkina et dans les autres pays d’intervention. La Convention relative aux droits de l’enfant est le traité des droits de l’homme le plus largement ratifié de l’histoire. 196 États l’ont ratifié, alors que les États-Unis en sont signataires. Le Burkina Faso, depuis 1990, figure parmi les 196 États ayant ratifié cette Convention. Le travail des journalistes en relation avec les enfants et les adolescents fait partie du cadre institué par l’ONU.  En s’appuyant sur ce cadre et sur les quatre principes directeurs de la Convention, à savoir l’intérêt supérieur, la non-discrimination, la participation et le droit à la survie et au développement,

Educo a conçu un kit média qui servira de base lors des ateliers avec les journalistes.

« La gestion de l’information relative aux droits des enfants exige un professionnalisme, un engagement et une responsabilité de la part des journalistes qui ont un rôle à jouer dans le plein épanouissement des enfants. Du fait de la vulnérabilité et de la fragilité de cette catégorie de personne,une maîtrise des outils de collecte et de traitement de l’information la concernant aussi bien qu’une attention dans le traitement des informations sont nécessaires pour garantir sa protection et promouvoir ses droits. Les journalistes doivent travailler à préserver la dignité de tous les enfants sans distinction dans leur production de l’information » déclare Edouard Junior NDEYE, directeur pays de Educo au Burkina.

Les orientations qu’Educo fournit aux journalistes s’appliquent avant, pendant et après la collecte d’histoires d’enfants et d’adolescents destinées aux médias. Le respect, le consentement et la gestion des risques sont les trois principaux impératifs auxquels les journalistes doivent se conformer. Il est également essentiel qu’un enfantpuisse savoir comment son image et les informations qu’elle communique seront utilisées dans les médias, et si celles-ci seront présentées d’une manière valorisante.Il est de plus fondamental d’assurer la confidentialité des informations personnelles de l’enfant et de sa famille, et tout spécialement pour les personnes qui évoluent dans des contextes particulièrement vulnérables.

L’amélioration de la connaissance des hommes de médias en matière de protection et de promotion des droits de l’enfant

Au Burkina Faso, Educo organisera dans le mois de Juillet, un atelier de formation relative aux droits des enfants, au profit des hommes de médias. En marge de cette activité le guide d’interview fera l’objet d’une vulgarisation auprès des journalistes. L’amélioration de la connaissance des hommes de médias en matière de protection et de promotion des droits de l’enfant est essentielle dans la défense de la cause juvénile. Leurs publications et reportages doivent en tout temps et en tout lieu, protéger et favoriser le développement physique, spirituel, social, affectif, intellectuel et culturel des enfants, pour faire d’eux de véritables communicateurs et protecteurs des enfants en action au sein de leurs organes.

Le 20 novembre 1989, les gouvernements, les leaders religieux, les ONG ainsi que d’autres institutions ont approuvé le texte final du traité. Afin de célébrer les trois décennies qui se sont écoulées, l’ONU a mené tout au long de l’année 2019 des activités visant à encourager les gouvernements à renouveler leur engagement envers la Convention en plaçant les droits de l’enfant au centre des agendas nationaux.

Educo Burkina

 

 

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *