5e édition des Personnes vivant avec un handicap dans le Passoré : Stop à l’exclusion et à la stigmatisation

La maison des jeunes de Yako a servi de cadre de la cérémonie officielle de la 5e  édition des Personnes vivant avec un handicap(PVH) au Passoré  ce  vendredi 2 novembre 2018. C’est sous la présidence du Haut Commissaire de ladite province, Ousmane Balima que cette édition s’est déroulée.  

 

 Venus des différentes localités du pays, les personnes vivant  avec un handicap n’ont pas marchandé leur participation à la 5e édition. Ces 48 heures  se sont   déroulées quelques mois après le 1e forum national des PVH  tenu le 21 juin 2018 à Ouagadougou. Ce cadre de rencontre de cette couche vulnérable du Passoré constitue un réel une tribune  de promotion et d’interpellation sur leur  situation, tant au plan local que national.  Pour le président de l’Association des Personnes Malvoyantes et Aveugles du Passoré (APMAP), Blaise Wibga, un grand nombre de PVH vivent dans une précarité sévère et des moments permanent  de stigmatisation dans les villes et campagnes. Il a donc souligné qu’il est temps que les citoyens comprennent qu’on peut ne pas naître handicapé mais on peut le devenir au cours de sa vie. C’est l’occasion donc pour lui d’appeler à une meilleure prise de cette couche vulnérable de la société . À l’endroit des gouvernants, le président de APMAP a souhaité l’amélioration et une meilleure application des textes en faveur de cette couche vulnérable. A l’en croire, des efforts sont faits, mais la réalité est tout autre dans l’application des textes en leur faveur.  Il a ajouté que cette 5e édition est un  cadre  pour témoigner à l’opinion publique que les personnes vivant avec un handicap apportent aussi une importante contribution dans le développement de ce pays. Malheureusement , on déplore une négligence à leur endroit. Quant au haut-commissaire du Passoré, Ousmane Balima, c’est à son tour  reconnaître cette  triste situation des PVH.   L’autorité provinciale a donc indiqué que ces personnes  doivent être traitées au même pied d’égalité que tout autre citoyen d’où son appel aux populations à avoir un regard plus sérieux  cette couche. Durant ces journées, les PVH de Yako ont rendu visite aux détenus la maison d’arrêt et de correction de Yako, la visite des malades  au CMA de Yako, les exclues pour sorcellerie à l’église catholique de Yako et aux autorités coutumières de la province. Pour joindre l’utile à l’agréable, des activités récréatives et sportives  ont été menées lors de cette édition. « Stop à l’exclusion des personnes vivant avec un handicap », c’est sous ce  thème que la  5e  édition des 48 heures d’activités de l’Association des Personnes Malvoyantes et Aveugles du Passoré (APMAP) s’est déroulée.  

  http://lefaso.net/spip.php?article84103

Faso nord info

 

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *