8 mars au Passoré : Les amazones de « EDDIE » réfléchissent et dansent.

Conférence sur le thème « Inclusion financière par le numérique pour un développement économique de la femme : défis et perspectives », Djandojoba au domicile du chef de file de l’opposition, Eddie Komboigo, c’est le programme de la célébration de la fête du mars 2021 des femmes membres du Congrès pour la démocratie et le Progrès (CDP) dans la province du Passoré, région du Nord. C’était en présence de Catherine Ouedraogo, présidente nationale chargée des femmes du CDP, de Albertine Ouedraogo alias « France », chargée de la mobilisation des femmes au Passoré, du député Patrice Wayalgba Ilboudo . Ces activités ont été parrainées par Moumini Sanfo,alias kaizer,parrain.

Le présidium lors de la conférence publique

C’est le siège du CDP qui abrité l’animation de cette conférence publique. Massivement mobilisées et galvanisées par la présence des hommes venus les soutenir, les femmes ont fait avec les conférenciers un tour d’horizon sur les problèmes qui freinent leur épanouissement.

Le parrain des activités Mouni Sanfo , alias Kaizer à l’extrême gauche

Elles ont relevé les difficultés liées à l’insécurité et à la maladie à coronavirus qui viennent alourdir leur fardeau. Au nombre de leur plaidoyer, elles ont insisté sur la nécessité de leur faciliter l’accès au crédit et aux instances de prises de décision.

                    Nouvelles technologies de l’information

Les opportunités des nouvelles technologies de l’information leur ont été expliquées

Ce fut l’occasion pour les plus averties d’informer aux autres les opportunités que les nouvelles technologies de l’information pourraient apporter aux femmes dans la mise en œuvre de leurs activités. L’abandon des pratiques rétrogrades comme l’excision s’est invité aux débats.

Le député llboudo patrice a relevé le role combien important de la femme dans la société

Le député Patrice Wayalba Ilboudou a insisté sur le rôle combien important des femmes dans la société avant de les inviter à faire bloc avec les hommes pour combattre les grands problèmes de l’heure à savoir l’insécurité et la maladie à coronavirus.

                          Une cotisation au profit des déplacés

Les femmes ont aussi brandi le V de la victoire

Faisant de cette journée, une occasion de magnifier la solidarité, le comité d’organisation a institué sur place une cotisation afin de venir en aide aux personnes déplacées.  A la suite de ce temps d’échanges au siège du parti, place au Djanjoba au domicile du président, Eddie Komboigo.

Aprés la conférence publique rendez-vous chez le président du parti pour le Djanjoba

Un moment de parades d’un parterre de femmes, brillantes dans leurs tenues et rivalisant de pas de danses sous de fortes sonorités musicales.  Ce fut l’occasion pour les « opposantes » de témoigner leur encouragement et leur solidarité à leur président Eddie Komboigo.

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *