Accès à l’eau dans la région du Nord : Guitti opérationnel en 2022 selon le ministre de l’eau

Le ministre de l’Eau , Ambroise Ouédraogo était le samedi 11 janvier 2020  à la cérémonie de présentation de vœux au secrétaire exécutif national du MPP où il a fait   le point des réalisations de son ministère en termes d’accès à l’eau potable dans la région du Nord en 2020 .

 

 

 

L’une des difficultés majeures que vit la population de la région du Nord du Burkina Faso, c’est l’inaccessibilité à l’eau potable. La nappe phréatique pauvre est aussi menacée par l’arsenic, une substance  toxique très nuisible à la santé humaine. La pénurie d’eau est encore plus critique dans la ville de Ouahigouya où les femmes sont obligées de veiller la nuit pour se procurer le liquide précieux. La seule alternative trouvée par le gouvernement, c’est le ravitaillement à partir des eaux  de surface. D’où la construction du barrage de Guitti dans la commune de Séguenega entamée à 54 km de Ouahigouya capitale de la région du Nord  depuis 2009. Les travaux de raccordement à partir de ce barrage devraient  desservir durablement la ville de Ouahigouya en eau potable. Malheureusement ce projet tarde à se réaliser. La mise en eau de ce barrage est effective depuis deux ans, mais les travaux d’extension pour le ravitaillement en eau tardent à être effectifs.

Réactualiser les études

La cause, l’insuffisance des études au départ à en croire le ministre Ambroise Ouédraogo qu’il a fallu forcement réactualiser. Le premier bailleur s’étant lavé ses mains de  ce dossier. Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a  instruit de rechercher d’autres bailleurs et c’est l’agence française de développement(AFD)  qui a accepté délier le cordon de la bourse pour permettre la finalisation de ce projet. Les travaux sont en cours .La grande réalisation sera l’adduction d’eau potable de Ouahigouya . Selon le directeur national de l’ONEA, il faut attendre  en 2022 pour voir le ravitaillement de la ville de Ouahigouya à partir de ce barrage. Selon le directeur de l’ONEA,  il y a un gap de 200m3 d’eau à résoudre pour soulager la population de la cité de Naba-Kango   . L’ONEA compte entreprendre des mesures palliatives en attendant  la finalisation des travaux du barrage de Guitti.

Un poste de 80m3

Des solutions envisagées en 2020,  la réalisation d’un poste d’approvisionnement de 80 m3, la réhabilitation en cours du barrage de Goinré à hauteur de 328 millions avec de nouvelles pompes de forages. Le ministre a aussi annoncé un projet d’exploitation d’eau de surface   à partir du barrage Kanazoé de Yako pour desservir les villes de Gourcy, Yako et Boussé.   IL y aura la construction et des réhabilitions d’une dizaine de barrages dans la région du Nord entre autres à Arbollé au Passoré, Tougouyakoko dans la commune de Bassi au Zondoma , Gondologo dans la commune de Ouahigouya , Minima Douré dans la commune de Gourcy . Il est aussi prévu des réalisations de postes d’eau autonomes dans les communes de Kain , Sollé , Banh et Thiou en 2020 .Au cours de cette année 2020 , de nombreux forages seront réalisés dans plusieurs communes de la région du Nord . Le dossier du barrage de Tougou dans la commune de Namissiguima a été aussi évoqué au cours de cette cérémonie de présentation des vœux.

Dossier du barrage de Tougou

Le ministre a laissé entendre que l’une des difficultés dans ce projet de barrage de Tougou est l’occupation de la surface par les producteurs. Le cout du dossier est évalué à plus de 300 millions et le ministère n’a pas encore cette somme pour entamer ce dossier. Il compte se donner les moyens pour mobiliser les ressources. Autre sujet débattu, le barrage de Titao vieux de 75 ans menacé de disparition. Le ministre Ambroise a fait comprendre que dans les descriptions techniques,  un barrage datant de 45 ans est considéré  inexistant plus. Mais pour le cas de Titao, ce dossier sera pris en compte dans le projet de bitumage Ouahigouya-Djibo.

Faso nord info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *