Acquisition de la carte nationale d’identité : L’AJBF offre 350 CNIB à Bogoya.  

image_pdfImprimerimage_printImprimer

L’association des jeunes pour le bien être familial (AJBF) a organisé  en partenariat avec l’office national d’identification (ONI) une campagne de délivrance de pièces nationales d’identités au profit des populations de Bogoya , village de la commune de Ouahigouya et ses environnants . L’activité a eu lieu le samedi 7 septembre 2019 au sein des locaux de l’école de Bogoya F .

 

 

 

« La validité de ma pièce nationale d’identité s’épuisait dans deux semaines et quand j’ai pris des renseignements avec des camarades pour le renouvellement  , ils m’ont  fait  savoir que  pour se s’inscrire  à Ouahigouya ,  il faut aller vers 3 heures du matin au commissariat de police pour espérer être parmi les premiers afin de minimiser  le risque de ne pas pouvoir le faire  le même jour .

Quand j’ai pris qu’il y a une équipe de l’ONI qui va se déplacer à Bogoya  pour procéder aux inscriptions  sur place ,  j’ai sauté  de joie . Pour rien au monde,  je ne pouvais  rater cette occasion  . je suis arrivé   ce matin et je me suis inscrit sans la moindre difficulté    » nous confie  Idrissa Ouédraogo , habitant du village de Bogoya . Il ne tari pas d’éloges à l’endroit  de  l’AJBF et de l’ONI .

Besoin pressant  

Le  président du conseil d’administration de l’AJBF , Abdoulaye Kindo  nous apprend    que cette activité fait partie  des actions de promotion des droits humains  menées  par sa structure sur le terrain .  Pour lui , les populations expriment     un  fort besoin d’acquisition de pièces . Il y a ceux qui ne l’a jamais eue  et ceux dont la validité est à terme  ou dépassée .  Convaincu qu’un citoyen normale ne peut vivre sans pièce d’identité et que des obstacles freinent la volonté des populations en milieu rural  à  se déplacer pour l’acquérir , l’AJBF a décidé de rapprocher le fournisseur de ce service aux demandeurs  . 

  Circuler sans pièce d’identité est déconseillé

Pour Abdoulaye Kindo ,  il est anomal et même déconseillé  de circuler en ces temps de forte insécurité sans posséder une pièce d’identité.  Egalement , 2020  informe-t-il , une année d’élections majeures  arrive  à grand pas et ceux  qui n’auront pas de pièces  ne pourront pas participer au choix   du président et  de ceux qui doivent contrôler l’action gouvernementale .  Voilà autant de raisons  ,   argumente  Abdoulaye Kindo qui justifient amplement l’organisation de cette opération   .  

  350 pièces établis en l’espace de quelques heures

L’action de l’association à  consister   à prendre en charge les frais de déplacement de l’équipe de l’ONI  et d’intercéder  pour que la mairie amène un agent et du matériel pour les photocopies des actes de naissance . Pour cette opération du  samedi 07 septembre 2019 , l’ONI qui a prévu  établir 350 pièces d’identité  avait déjà atteint ce  nombre  autour de 13 heure et des   demandeurs continuaient d’affluer  .

Au regard de la forte adhésion de la population à cette initiative  , le président du conseil d’administration de l’AJBF , Abdoulaye Kindo a émis la possibilité d’organiser une autre opération pour permettre à ceux qui n’auront pas eu la chance de s’inscrire  lors de la première sortie de le faire .   Cette opération a été organisée  le  même jour qu’une audience foraine de délivrance d’actes de naissance initiée par l’Association Tabital Lobal .Une double  chance permettant aux bénéficiaires du premier document d’état  civil   en âge d’établir  la pièce d’identité d’aller s’inscrire sur le site de l’ONI. Pour les bénéficiaires , l’AJBF et Tabital loba ont fait œuvre utile en se concertant pour organiser ces deux opérations le même jour .

Faso-nord.info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *