Actualité musicale au Nord : « La league des barons », nouveau single de El Kemy

Lauréat du prix de la révélation musicale en 2016 lors de la nuit des trésors de la région du Nord  tenue à Yako , le jeune artistique musicien, Mamadou Koughouindiga  portant le nom d’artiste  El kemy continue de tracer sa voie sur le terrain de la musique burkinabé. Le 31 aout 2019  au maki Wendpanga 2 à Yako , il a fait déguster au public son dernier single « la league des barrons ».

 

 

 

 

Ce fut une véritable communion entre l’artiste El Kemy et les mélomanes de la ville de Yako, ce 31 aout dernier au maquis Wendpanga 2 . Actualité nationale oblige, l’artiste a rendu hommage aux forces de défense et de sécurité qui  laissent leur vie sur le front de  la  défense de  l’intégrité du territoire et de   la protection  des populations contre les forces du mal. Si ces derniers veulent faire du territoire burkinabé  un cimetière ou règne, tristesse  et désolation, des artistes comme El Kemy utilisent leurs armes pour donner aux populations la joie de vivre et d’espérer un lendemain meilleur. A travers une voix suave et  captivante, El kemy a bercé les tympans des spectateurs avec des thématiques magnifiant la solidarité, l’amour du travail, l’union et la cohésion au sein de la jeunesse. Il s’est particulièrement adressé aux jeunes, les invitant à éviter la facilité et la délinquance  

Une jeunesse battante

Pour lui, la province du Passoré et le Burkina Faso d’une manière générale ont besoin d’une jeunesse qui s’assume, qui créée, qui libère son génie créateur. En un mot des jeunes bâtisseurs qui participent au développement de leurs communes, de leurs provinces, de leurs régions et du pays tout entier. A travers sa musique, El Kemy entend incarner ce rôle de leader qui conseille, qui oriente,  qui éduque, qui donne l’exemple. La voix convaincante, il a séduit  les jeunes opérateurs économiques ayant fait  fortune dans l’or  et qui ne privent pas  se distraire dans les maquis. Sont de ceux –là, le PDG de Espace Telecom,  Théphile Nanéma , Ousséni  Ouédraogo  alias Senako, Harouna Ouédraogo alias Dandi .

 Ces derniers  ont à l’occasion de cette soirée,  traduit leur engagement à apporter leur soutien au jeune artiste El Kémy et aux activités culturelles initiées dans la province du Passoré. C’est avec un immense plaisir les magnats de l’or au Passoré et les autres couches sociales ont revisité les anciens tubes  de la vedette du jour à savoir Kasweré, Napoussoum, Payaandé, Shake Bim, Bougier etc.  Péagiste de profession, El Kemy dont  la carrière musicale a débuté en 2006 ,  révèle que sa passion pour la musique date de depuis l’école primaire.  C’est par  sa mère choriste à l’époque dans une église en république de Côte d’ivoire qu’il a été contaminé par le virus de la musique

L’album c’est pour février 2020 

Mamadou Koughouindiga alias Kemy, du haut de ses 36 ans annonce la sortie de son prochain album en février 2020. Un bon artiste  estime-t-il est celui qui se cultive et qui apprend des autres , c’est pourquoi  lui , il   s’affiche  comme un fidèle lecteur  du  journal  le pays à qui il n’a pas tari d’éloges au cours de cette soirée de présentation de  son single. Avec une occupation scénique appréciable, une voix envoûtante, des thématiques bien choisis  et actuels, El kemy fait partie des artistes de la région du Nord qui savent toucher leur public et leur  faire bouger  quand ils sortent pour des  prestations. Pour peu qu’il garde cette constance dans la créativité et dans l’ardeur au travail, nul doute qu’il atteindra le sommet. 

Faso nord info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *