Affaire vente illicite de parcelles à Yako : Justice sera-t-elle rendue ?

Dans une précédente publication nous avons fait cas d’une plainte déposée par le maire de la commune de Yako contre des conseillers municipaux pour vente irrégulière de terrains. Depuis lors, selon des sources concordantes, le bourgmestre de la ville de Yako subirait des pressions exercées par les incriminés et des bonnets rouges.

 Ces derniers jouent des pieds et des mains pour contraindre le maire à retirer la plainte.  Se retrouver dans les cachots de la maison d’arrêt et de correction s’avère pour eux comme un crime de lèse-majesté.

                     Une partie du domaine de la gendarmerie

  Au regard de la détermination des incriminés et leurs partisans, l’on se demande si le maire ne finira pas par céder. Selon nos recoupements, une partie de l’espace vendue ferrait partie du domaine de la gendarmerie et il est claire que les responsables de cette institution suivent  cette affaire de près.  Dans tous les cas, officier de police judicaire qu’il est, le maire a joué sa partition, il reste à l’autre maillon de la chaine de prendre le relai pour situer les responsabilités. 

                               Non à l’impunité

A Yako de nombreuses personnes attendent impatiemment la suite qui sera donné à cette affaire et si jamais on voudrait l’étouffer, ils se disent prêts à donner de la voix pour que ceux qui ont trempé leur barbichette dans ce sale deal payent leur forfaiture.  Alors qu’on n’a pas fini d’épiloguer sur ce cas que certains murmurent du bout des lèvres une autre transaction irrégulière où les instigateurs auraient empoché pas moins de 8 millions FCFA. Une eau boueuse qui risque d’éclabousser sur les figures de certains adeptes de l’enrichissement à la courte échelle.  

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *