Agroalimentaire : Les membres de la coopérative Neerwaya formés sur les normes de qualité.

Dans le cadre du projet « Commerce transfrontalier pour la consolidation de la paix dans la région du Liptako-Gourma/région du Nord »,  mis en œuvre par  l’association Tabital Lobal basée  à Ouahigouya  avec l’appui du PNUD en partenariat avec le ministère du Commerce et le soutien financier du Japon , il a été organisé du 17 au 19 janvier 2022 dans les locaux du centre Monseigneur Louis Durieux , une formation au bénéfice  des membres de la coopérative Neerwaya sur les normes de qualité des produits , les techniques de conservation , d’emballage et de commercialisation .

Les formatrices ont apprécié l’attention portée par les membres de la coopérative à cette session de renforcement de capacité et leur forte volonté d’apprendre

Renforcer les capacités techniques et professionnelles des membres de la coopérative Neerwaya en vue d’améliorer la qualité des produits finis transformés et faciliter leur commercialisation est l’objectif de cette formation organisée par Tabital Lobal. Pour ce faire,  durant les trois (3)  jours,  alliant la théorie et la pratique,   des formatrices chevronnées ont renseigné les participants sur les normes de qualité, les techniques de conditionnement et d’emballage des produits. Il a été aussi abordé au cours de cette formation les techniques de commercialisation des produits finis ; l’octroi de fonds de roulement pour l’achat des matières premières, la dotation en kit d’installation en fonction des  besoins.    Les formatrices ont apprécié l’attention portée par les membres de la coopérative à cette session de renforcement de capacité et leur forte volonté d’apprendre .

Cette formation conduite Tabital Lobal traduit la mise en œuvre du projet Commerce transfrontalier pour la consolidation de la paix dans la région du Liptako-Gourma/région du Nord »,  avec l’appui du PNUD en partenariat avec le ministère du Commerce et le soutien financier du Japon

Les bénéficiaires pour leur part ont promis de réutiliser les connaissances acquises à bon escient pour asseoir des unités de transformation de produits forestiers non ligneux et maraichers   viables et rentables. Pour la chargée du projet Audrey Ouédraogo, ces femmes qui sont regroupées en coopérative travaillent inlassablement dans le secteur de la transformation pour en faire un gagne-pain et une véritable  activité génératrice  de revenus.  Mais elles ont de la peine à s’offrir un fonds de roulement pour l’achat de la matière première. Elles sont aussi confrontées à l’insuffisance  du matériel du séchage et de transformation des produits sans oublier  la  méconnaissance en qualité des produits transformés et la non  maitrise des techniques d’emballage. 

Alliant la théorie et la pratique , les formatrices ont renseigné aux participants toutes les liées à la transformation , à la conservation et à l’emballage des produits

Ces difficultés regrette-t-elle entrainent la suspension des activités, la  mévente des produits, la précarité des conditions de travail.  Elle a foi que ce projet  que Tabital Lobal met en œuvre sous  le regard bienveillant du PNUD, du ministère du Commerce et de l’Ambassade du Japon contribuera à renforcer la capacité de production des bénéficiaires de cette formation et à faire de la transformation agro-alimentaire un secteur d’activités contribuant au développement économique du Burkina Faso . Audrey Ouédraogo rappelle que le projet « Commerce transfrontalier pour la consolidation de la paix dans la région Liptako-Gourma /région du Nord » vise à renforcer l’intégration économique à travers l’accroissement des flux de commerce transfrontalier, l’accès aux ressources naturelles ; l’amélioration des moyens de subsistance, le renforcement de la sécurité alimentaire et l’autonomisation des femmes et des jeunes.

Faso nord info  

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *