Appui à la productivité agricole au Nord : Stop à la pauvreté

image_pdfImprimerimage_printImprimer

La salle de spectacle « Mamoudou Ouedraogo »  a  abrité   le jeudi 12 avril 2018 ,  le lancement du processus participatif de formulation du « Programme d’Appui à la productivité agricole et de renforcement de la résilience des agriculteurs de la région du Nord par le développement de système d’irrigation goûte à goûte », porté par l’Association Tikwendé des producteurs d’ognons au Yatenga ( ATPOY) .    Ce processus participatif  organisé sous forme de fora se tiendra dans chacune des 04 provinces de la région du Nord(Yatenga, Passoré, Zondoma, Lorum) du 12 au 15 avril 2018  .   La cérémonie de lancement de ces fora  a été parrainée par le responsable du Secrétariat permanent de coordination des politiques sectorielles agricoles (SP-CPSA), Amidou Sidibé .  

Faire de la région du Nord un  pole économique agricole compétitif  tourné vers la valorisation des produits maraicher; aider les petits agriculteurs à accroitre  leur productivité et à réduire leur vulnérabilité face aux changements climatiques , maitriser les techniques d’installation et d’entretien des systèmes d’irrigation au goute à goute , former les producteurs maraichers sur les meilleures pratiques agricoles et les nouvelles technologies de gestion des ressources naturelles , adopter des pratiques de collecte et de gestion rationnelle de l’eau , ce sont les objectifs de ce projet, explique  le  président de l’Association Tikwendé des productions d’ognons au Yatenga ( ATPOY), Lassané Sawadogo dit « Petit » . Convaincu de la pertinence de ce projet , le secrétariat permanent de coordination des politiques sectorielles agricoles a délié le cordon de la bourse pour permettre à ces  initiateurs d’effectuer  un voyage d’études en Israël pour s’enquérir de certaines techniques palliatives   à la rareté de la ressource en eau dans le sol .   C’est donc tout naturellement que le premier responsable de la coordination des politiques sectorielles agricoles a accepté parrainé le lancement de ces fora.  Selon lui, l’originalité de ce programme  tient du fait qu’il a été conçu et sera conduit par les producteurs eux-mêmes. Et l’expert Salia Amara Issoufou de renchérir  » ce Programme  pout être intitulé comme un remède inventé  par un malade pour guérir de sa propre maladie ». Réaffirmant que ce programme est une réponse novatrice imaginée par ATPOY  pour répondre aux préoccupations majeures des producteurs agricoles et des populations de la région du Nord, Amadou Sidibé précise que sa mise en œuvre s’étalera sur 5 ans  et touchera 500 villages . De la communication de l’expert Salia Amara Issoufou  , l’on retiendra que ce programme prévoit la création de 50 coopératives.   Chaque coopérative bénéficiera de 100ha aménagés , équipés et subdivisés  en 10 sites de 10 ha de production. 20 à 50 producteurs  seront installés  sur chaque site . Il sera également aménagé 5000ha au profit de 2000 producteurs ciblés . Autres prévisions, la réalisation de 50 à 100 forages à grand débit, l’implantation de 600 cases de conservation d’ognon et de pomme de terre , la mise en place d’un système intégré de conservation et de fertilisation des sols par la plantation de l’andropogon, de neemier, de cailcédrats. Les autorités au niveau régionale et provinciale , sont aussi séduites par les objectifs de ce projet . Représentant le gouverneur de la région du Nord à cette cérémonie de lancement , Mme le Haut-commissaire de la province du Yatenga a salué l’initiative de ces fora , qui pour elle , doivent permettre d’obtenir l’adhésion et l’implication des acteurs et des partenaires techniques et financiers à la mobilisation des ressources pour la mise en œuvre du programme . » j’adresse mes sincères remerciements à l’association ATPOY et au conseil régional pour ce partenariat qui contribue au renforcement des bases d’un développement rural durable , générateur de croissance forte et soutenue du secteur rural en vue de lutter efficacement contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire » a déclaré Mme le Haut commissaire de la province du Yatenga, Séni Kabou . Se développant sur la base d’une stratégie fondée sur l’expérience Israélienne de production par irrigation goute à goute , l’expert Israélien   en Energie solaire  Beyamin Lavi compte mettre ses connaissances au profit de la mise en œuvre de ce programme .   « Mon rôle est de donner des conseils sur la gestion des équipements , de permettre l’appropriation de toutes les technologies pour la durabilité des activités .Avec mon expérience de 25 ans dont 6 ans en Afrique , j’ai la conviction que la région du Nord regorge de potentialités inexploitées et que ce programme pourrait permettre une meilleure rentabilisation de l’existant » fait remarquer l’expert Israélien. Ces fora dans les 04 régions de la région du Nord sont organisés grâce à l’appui du Secrétariat exécutif du conseil national de sécurité alimentaire (SEC-NSA0 ) et le Secrétariat permanent de coordination des politiques sectorielles agricoles (SP-CPSA) . D’un cout global de 40 milliards , l’Etat Burkinabé , l’ Israël , et la FAO se sont déjà engagés à soutenir ce programme . La Suède également pourrait se joindre à ces partenaires .

 

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *