Appui à l’éducation dans la région nord : L’association NEEED offre 234 bourses et une école primaire

L’association Nimbus, Enfance, Education et Développement (NEEED) a organisé une cérémonie d’inauguration de l’école primaire de Bourbo B et la remise de 234 bourses d’études ce jeudi 29 novembre 2018 à Bourbo, commune rurale de Oula.  L’inauguration   des infrastructures de cette école composées  de salles de classes, d’un forage, d’un magasin, de latrines, le tout d’une valeur de  36 millions de F CFA  a été présidée par le  gouverneur de la région du Nord, Hassane Sawadogo.  NEEED a aussi à  cette occasion  octroyé 234 bourses scolaires  s’élevant à  52 millions de francs CFA aux scolaires en situation difficiles dans la région du Nord.

 

 

« Je m’appelle Savadogo Haoua, j’ai 26 ans. Je suis bénéficiaire d’une bourse d’études grâce à l’Association NEEED de 2013 à 2018. Aujourd’hui , je suis admise au concours des greffiers après mes études de  droit à l’université. Dans cette université privée, ou j’ai eu mon master 2, la scolarité va de 600 000 F à 1 million de F CFA l’année. Issue d’une famille en situation difficile, j’ai failli arrêter mes études en classe de 4e. Je ne pouvais pas imaginer être là où je suis aujourd’hui. Mais grâce à l’association NEEED et ses partenaires, je puis affirmer que je suis une parfaite illustration  des retombées positives des actions de cette association. A présent, je viens d’entamer  ma formation d’élèves greffiers et dans 2 ans, j’embrasserai ma carrière professionnelle. Avec ce soutien, je pourrai m’occuper de ma famille. En guise de reconnaissance j’offrirai 50% de mon premier salaire à l’association afin de soutenir à mon tour mes sœurs en situation de détresse », tel est le témoignage de Haoua Savadogo à l’endroit de l’assistance ce 29 novembre 2018  lors  de la cérémonie de  l’inauguration de l’école primaire de Bourbo.

A  l’image de Haoua , depuis  plusieurs années , de nombreuses autres filles  ont pu continuer et achever leurs études grâce à l’association NEEED.  Elles sont au total  234 filles en  situation difficile  bénéficient des bourses d’études  au titre de l’année scolaire 2018-2019. NEEED  a également compris que l’investissement dans le capital humain, l’appui à la scolarisation passent  par la mise à disposition d’infrastructures d’accueil. A ce sujet, Oumarou Sawadogo a dit  manquer de mots pour remercier l’association NEEED qui a sorti  l’école de Bourbo  du lot de  plus d’une  soixantaine classes sous paillotes dans la commune de Oula.

L’histoire d’un important investissement dans le capital humain du nord           

Le coordonnateur NEEED, Laciné  Sawadogo  a indiqué qu’après ses études en Autriche, il a voulu mettre à profit le fruit de son capital relationnel tissé à l’extérieur au profit des habitants des zones rurales, surtout les filles en situation difficile. D’où l’idée de créer l’association NEEED dans les années 2000. Il se réjoui de constater que les partenaires au départ ont toujours confiance aux actions de l’association. « 3 bourses d’études universitaires, 10 bourses de formation d’infirmière et sages-femmes d’état, 36 bourses de formation à l’école nationale de enseignants du primaire, 51 bourses d’études secondaires, 185 bourses d’études primaires ; trois motos et une école composée de trois salles de classes plus un bureau, un magasin, des latrines et un forage »,  la contribution de NEEED pour cette année scolaire 2018-2019 évalués à plus 88 millions pour les bourses et les infrastructures  confirme l’ancrage de l’association et le poids de son appui dans le secteur de l’éducation dans la région du Nord. A la date de la cérémonie, NEEED a, à son compteur réalisé 3 lycées, 18 écoles primaires et 26 forges en moins d’une vingtaine d’année d’existence. Le coordonnateur, Laciné Sawadogo a remercié  ses partenaires et tous ceux qui ont concouru à l’atteinte de ces résultats. Le manager de la dite association a invité  les bénéficiaires à honorer les partenaires et leurs parents en travaillant sérieusement  à l’école.

De la reconnaissance des autorités

Président la cérémonie, Hassane Sawaodo, gouverneur de la région du nord a indiqué que le seul cas de Haoua Sawadogo  traduit toute  l’importance et la pertinence  de l’intervention de NEEED et son apport à la lutte contre la pauvreté  et l’ignorance. Issue d’une famille en situation  difficile, celle qui a fait une année blanche  avant de se voir  récupérer en classe de 4par l’association NEEED embrassera sa carrière de greffier dans deux ans. Très ému par ce témoignage, le président de la cérémonie  a multiplié les éloges à l’endroit de NEEED  tout en l’encourageant à pérenniser sa démarche.

Le directeur du cabinet du ministre de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle, Issouf Traoré, représentant  le ministre, Ismaila Ouédraogo  au titre de parrain de la cérémonie a salué  cette contribution inestimable de NEEED dans le secteur de l’éducation. Il a affirmé que le ministère de la jeunesse  est apte à soutenir de telles initiatives. Pour tout dire  cette association a plusieurs cordes à son arc pour combattre la pauvreté et l’ignorance.  Elle intervient dans la micro finance et pour l’année 2019,  elle compte ouvrir deux guichets à Zanna dans la commune de Oula et Kalsaka, d’une valeur de 90 000 dollars soit 51 millions de francs CFA. Sensible à la situation sécuritaire dans notre pays, le coordonnateur de NEEED,  Laciné Sawadogo a mis la main à la poche en donnant une enveloppe de 50 000 F CFA au Forces de l’ordre et de défense.

Faso nord info

 

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *