Assemblée générale du MPP-Zondoma : Resserrer les rangs pour un meilleur rayonnement du parti  

image_pdfImprimerimage_printImprimer

La section provinciale du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) /Zondoma  a tenu une assemblée générale le samedi 11 mai 2019  avec ses délégués communaux et ceux des différents villages de la province. Tête d’affiche de ce parti dans la dite province, le secrétaire exécutif national Lassané Savadogo a rappelé aux responsables des structures déconcentrées, la nécessité de cultiver la discipline, l’esprit de solidarité et du militantisme.

 

Situant le contexte, le secrétaire général provincial du parti au Zondoma, Dominique Ouédraogo  a fait savoir que l’assemblée générale est une instance statuaire permettant  aux responsables et aux militants de discuter de la vie du parti, d’échanger des informations, de faire le bilan du programme présidentiel , de recueillir les difficultés afin de trouver des solutions.  Dans un discours franc et direct, le secrétaire exécutif national du parti , Lassané Savadogo  a salué la force adhésion de la population au parti du soleil levant depuis sa création en 2014. Malgré l’adversité qu’il a traversé au moment de sa naissance rappelle -t-il , le MPP s’est imposé comme la première force politique   dans la province de Naba  Rawa au regard des résultats des élections de 2015 et de 2016 . Cela grâce à la détermination, le sacrifice , l’engagement consentis par les militants à la base .

        Surmonter les conflits

2éme province à accorder un pourcentage élevé de votes en faveur du candidat du parti aux élections présidentielles de 2015  , les  5  communes de cette province à savoir Gourcy , Bassi , Tougo , Léba, Boussou sont sous la coupe du MPP   . Pour Lassané Savadogo , c’est de l’ordre normal  des choses  que des conflits apparaissent à un certain moment dans la vie de toute organisation  . Le plus important insiste-t-il est de savoir les surmonter . Et pour cela,  il faut conseille-t-il  que les actes des militants   soient conformes aux principes prescrites  par le parti .  Le MPP   explique-t-il ,  à sa démarche , sa vision , ses dispositions auxquelles tout militant devrait se conformer . Il a fait savoir que pour le bon vivre ensemble , la cohésion sociale et la fraternité , il est indiqué que les populations restent solidaires  lors des événements sociaux , mais quand il s’agit du parti , il y a une prudence à observer . Certaines accointances contre nature avec d’autres partis prévient Lassané Savadogo   , ne sont pas tolérables .

                      Les intérêts de la population avant tout

Pour le secrétaire exécutif national,   les décisions prises par les  responsables  du parti à tous les niveaux  doivent   traduire la vision du parti  et  répondre aux intérêts de la population .  » C’est le parti   qui décide qui est responsable, mais  non un  individu qui  s’impose au parti  pour agir à sa guise » a asséné Lassané Savadogo . Il a déclaré sans ambages que tout militant qui enfreint aux principes du parti sera rappelé à l’ordre ou  au pire des cas soumis à des sanctions disciplinaires .  Aux groupuscules  qui travaillent à saper le moral des militants et à dessoucher les racines du parti au Zondoma , Lassané Savadogo  estime  qu’ils se fatiguent pour rien  car il est difficile de détruire une bâtisse érigée par des ouvriers chevronnés,  conscients et engagés  . « Le MPP est et  demeurera la première force politique au Zondoma et sur le territoire national »  a-t-il martelé

    Des intérêts politiciens

Abordant la situation nationale , il a invité ses camarades à faire preuve  de discernement et à rester souder pour faire échec  aux menaces sécuritaires et à certaines grèves teintées de desseins politiques.  Certaines actions  argumente le secrétaire exécutif national du parti ,   dénotent d’une volonté manifeste d’empêcher la gouvernance normale  du pays pour des intérêts politiciens . La seule attitude qui vaille présentement est de se couvrir   d’un esprit de discernement , de clairvoyance et d’accorder une confiance aux dirigeants du pays . Ces derniers , avertit  le secrétaire exécutif national du MPP  ont  pris la mesure de la situation et se  donnent    les moyens nécessaires  pour contrer les velléités destructrices du pays .  IL a aussi précisé que le programme présidentiel se déroulera normalement et les investissements prévus pour se réaliser à Gourcy  seront effectifs d’ici la fin du mandat du président Roch Marc Christian Kaboré .

Des délégués serviables et fidèles

A la suite du secrétaire exécutif national, la parole a été donnée aux délégués. Certains ont intervenu pour prêcher l’entente au sein des militants du parti, la cohésion et  surtout une meilleure circulation de l’information. Ils ont estimé que les rencontres entre les responsables du parti et les militants permettent d’aplanir les incompréhensions.  Pour Abdoul Salam Sawadogo du village de Talisma , les délégués du parti doivent être  des ambassadeurs convaincus et convaincants  . il soutient fortement que tous ceux qui veulent s’adonner au jeu de « Un pied dedans , un pied dehors »  doivent se retirer des structures du parti . La quatre vingtaine bien sonnée, Abdoulaye Sambologo , le chargé des anciens du parti estime que cette assemblée générale est la bienvenue en ce sens qu’elle permet de resserrer les rangs au sein des militants . Pour lui , dans toute organisation, il faut asseoir le dialogue  à tout  moment.

      Forte mobilisation

Pour le SG de la section provinciale, Dominique Ouédraogo , la mobilisation constatée au cours de cette assemblée générale , la franchise des échanges   sont la preuve que le MPP jouit d’une santé de fer au Zondoma et reste le creuset des masses populaires . Suspendue de ses fonctions  à  la tête de la mairie de Gourcy  par le ministère de l’Administration territoriale  pour refus de convoquer une session extraordinaire  devant  statuer sur une motion de défiance à son encontre, Mme le maire de la commune de Gourcy,  Kadidia Traoré  qui a repris son fauteuil tout dernièrement était présente à Cette AG .   Désavouée  par la majorité de ses camarades  conseillers ,  sa méthode de gestion désapprouvée par sa formation politique  ,  le SG Dominique Ouédraogo   considère que la  présence de l’incriminée à cette rencontre  est un signal qui pourrait traduire son  mea-culpa et   son acceptation à travailler  conformément aux directives de son écurie politique. Le responsable provincial du MPP a informé que le renouvellement des structures de base du parti est au stade de finalisation . Comme pour réaffirmer l’ancrage du parti dans la province du Zondoma et  sa capacité à mobiliser, le secrétaire exécutif national a annoncé l’organisation  d’un meeting provincial à Gourcy et dans chacune des autres  communes  de la province du Zondoma .

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *