Association des femmes déplacées au Loroum : 280 membres formés à la fabrication du savon

L’association Teeg-wend Teel Taaba  des femmes déplacées internes de Titao, capitale de la province du Lorum  ont bénéficié d’une formation sur la fabrication du savon.  Cette formation a été organisée grâce à l’accompagnement financier et technique  de Abdoulaye Ouédraogo DG  de la SOCOGIB/ OUAGA.

Chassées de leurs villages, les femmes installées à Titao depuis une année  se tournent les pouces. Avec le changement de leur cadre de vie, elles ne sont plus dans les conditions de mener des activités génératrices de revenus. Fatiguées de ne rien faire, elles n’entendent   plus être une charge pour les autres. Encadrées par des personnes soucieuses de leur sort, elles ont créé l’association Teeg-Wend- Teel Taïba. Partageant cet engagement   de ne pas se résigner  face aux  exactions des forces du mal, le DG de la SOCOGIB /Ouaga a décidé d’accompagner  cette jeune association. C’est pourquoi il  l’   a accordé un appui pour   cette formation en fabrication de savon.

Apprendre vite et bien

Les produits du jour

  Pour plus d’efficacité et un meilleur apprentissage, les 280 membres se divisés en groupe de 40. Volontaires et déterminées, elles ont consacrée les  deux jours pour suivre minutieusement les cours dispensés par les formateurs venus de Ouahigouya.  La présidente de l’association,  Risnata Zango confie que les formateurs ont fait preuve d’un savoir-faire  pour permettre aux apprenantes d’apprendre vite et bien. Elle dit être comblée au regard des résultats. Pour elle, en plus d’avoir acquis des connaissances  ces deux  jours de renforcement de capacités vont leur permettre de s’occuper, d’être utile dans leur vie quotidienne et de se procurer des revenus à travers la vente de leurs produits.

Abdoulaye Ouédraogo en philanthrope

Risnata Zango a multiplié les remerciements à l’endroit de Abdoulaye Ouédraogo qui ne ménage aucun effort  dans le sens de  leur épanouissement sur  les sites d’accueil. Ce soutien fait-elle savoir, n’est pas le premier que le DG de la SOCOGIB leur a accordé. Il leur avait offert  auparavant un accompagnement pour la célébration de la fête du 08 mars, ensuite une dotation d’une forte quantité de céréales tout en promettant une réalisation de forages sur les sites.  Elle a aussi témoigné la reconnaissance de l’association à Idrissa Kafando et Ousséni Gamsoré,  leurs encadreurs  pour  la formalisation de l’association et la recherche des financements. A en croire la  présidente de l’association, c’est eux qui ont établi le contact avec Abdoulaye Ouédraogo et travaillent à ce que la collaboration reste  permanente et fructueuse.

Du savon made in Titao

«  Se servir de  l’aide pour s’autonomiser à l’avenirc’est la vision de notre  partenariat avec Abdoulaye Ouédraogo et ses représentants à Titao » martèle Risnata Zango.Et de poursuivre «  Si vous observez bien, vous constaterez que le savon en vente à Titao  vient de Ouahigouya où de Ouagadougou. Nous avons décidé qu’à la suite de cette formation, nous mettrons du savon  made in Titao  dans les différents marchés de la province.  Nous sommes convaincus que cette activité nous permettra d’avoir des revenus et de renforcer l’économie locale »  promet  la présidente de l’association Teeg Wend  Teel Taaba.

Cultiver la résilience

Superviseur de cette formation Idrissa Kafando, apprécie l’assiduité et l’attention que les bénéficiaires ont accordées aux différents enseignements et techniques dispensés par les formateurs. Il pense que les femmes ont acquis toutes les connaissances nécessaires et sont désormais aptes à se donner à cette tâche de fabrication de savon. Il se convainc que ces femmes déplacées développent une forme de résilience positive qui a besoin d’être encadrée et soutenue.  Idrissa Kafando  rassure  qu’il restera toujours au chevet de ces femmes  pour les encourager à avoir la force mentale et à se créer les conditions nécessaires  pour faire échec aux menaces psychologiques que tentent de leur imposer les ennemis de la paix. Pour lui, la formation  est une étape nécessaire   pour aider les déplacés et particulièrement les femmes à prendre leur destin en main.

Faso-nord.info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *