Association Faso Solidarité: Se formaliser pour mieux agir

C’est Ouagadougou, la capitale burkinabè qui a servi de cadre de tenue de la rencontre des membres de l’initiative « Faso Solidarité » le 9 aout 2020. A l’issue de l’assemblée constitutive qui sert de validation des textes juridiques et de mise en place du bureau, c’est Tasseré Savadogo, Commissaire à la Commission Electorale Nationale Indépendante et également père fondateur de l’initiative qui dirigera l’organisation « Faso Solidarité » pour un 1er mandat de 3ans.   

Tassaéré Savadogo , président national de FS

«  Promouvant la démocratie et la bonne gouvernance,  créer un cadre de concertation pour impulser et imprimer une dynamique de solidarité au sein de la population, intervenant dans la formation et l’encadrement des jeunes,  promouvoir l’intégration africaine, travailler pour la défense et la protection du droit de l’enfant et des droits fondamentaux de l’être humain, contribuer à l’effort de paix, promouvoir le genre et en contribuant par des activités concrètes à l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD) et enfin en travaillant à la solidarité entre ses membres » tels sont les objectifs  fixés cette jeune organisation de la société civile Burkinabè. C’est dans cet élan que les premiers acteurs se sont réunis en assemblée générale le 9 août 2020 à Ouagadougou pour formaliser les statuts et règlements intérieurs. Pour le nouveau président, Tasséré Savadogo à la CENI cette association vient agrandir la grande famille des organisations de la société civile avec de missions spécifiques et visions bien particulières.

   ‘’ Solidarité pour tous’’

« S’il y’a un domaine où le nombre foisonne dans notre pays c’est bien le monde associatif. Certaines associations naissent et disparaissent juste après leur création. D’autres n’existent que par leur récépissé. C’est dans ce contexte qu’une association dénommée Faso Solidarité en abrégé (FS) a vu le jour pour agir différemment afin d’impacter ses cibles. Certains se poseront la question très assurément quels peuvent être les leviers que cette jeune association entend activer pour répondre   efficacement à ses objectifs. Mais nous leur répondrons d’ego que Faso Solidarité vient de loin et a fait un travail titanesque sur le terrain avant d’être porté au grand jour. Tout est parti avec la maladie à CORONAVIRUS dont les premiers cas ont été constatés dans notre pays le 09 mars 2020.

La remise de 1/3 de son salaire pendant 3 mois au profit de la police nationale par Tasséré Savadogo dans la cade de la lutte contre le Covid 19

C’est ainsi que le gouvernement et certains partenaires ont initié diverses activités pour d’une part soigner les malades et d’autres part contrer la maladie par la sensibilisation. C’était un moment de forte Psychose pour les populations au regard de la contagion accélérée et des pertes en vies humaines mais également un moment de désespoir car un remède tardait à être trouvé » a expliqué le commissaire de la CENI. Conscient de l’impact d’une telle situation sur la vie de nos frères et sœurs l’idée est venue de former un noyau à travers une publication sur notre page Facebook que nous avons postée 08 avril 2020. Moins d’une heure après, plus d’une dizaine de citoyens se sont dits favorables pour l’aventure vu la noblesse de la cause. L’idée de départ c’est de mener une sensibilisation sur le terrain pour faire comprendre d’abord aux gens que la maladie existe et ensuite leur donner les bonnes attitudes et habitudes à adopter pour éviter la contamination communautaire.

Les réseaux sociaux pour mieux faire un ratissage

Pour avoir des représentants dans toutes les régions et lancer l’activité, un groupe wathsapp (https://chat.whatsapp.com/JIDG0BN4nLFEfRsmIOdY6O) a été créer pour la cause. Pour mieux mener à bout la vision de Faso Solidarité, l’adhésion s’est faite de façon bénévole dans les 13 régions du pays pour rencontrer certaines autorités administratives et religieuses. C’est au cours de ces entrevues que l’idée de formaliser notre initiative qui devait disparaître à la fin de la COVID19 est née.    « Nous sommes conscients des défis qui sont les nôtres mais nous pouvons compter sur la motivation de nos membres qui sont animés d’une réelle volonté de briser les codes et de travailler pour l’épanouissement de nos frères et sœurs » a laissé entendre le président de FS. En rappel , le président de cette initiative a déjà cédé 1/3 de son salaire pendant 3 mois au profit de la police nationale dans le cadre de la lutte contre la maladie à Coronas Virus.   

Correspondance particulière

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *