Association orphelins pour orphelins à Gourcy : 20 ans au service des enfants en situation difficile

image_pdfImprimerimage_printImprimer

L’Association orphelins pour orphelins a remis  le samedi  22 juillet 2017 des lave- mains  à la direction provinciale  de  l’Enseignement préscolaire, du primaire et du non formel  du Zondoma. Cela 20 ans que cette association se consacre à l’éducation des enfants en difficultés à Gourcy

 

Ce sont au total 25 lave- mains qui ont été remis à la direction provinciale de l’enseignement  préscolaire, primaire et non formel  du Zondoma. Cette structure se chargera d’acheminer ces outils utiles à l’hygiène des élèves dans les écoles. Cette dotation vient s’ajouter à  15 autres  laves –mains accordés à des écoles l’année dernière.Et l’ASOPO ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.   Ses partenaires  résidant en France, membres   de l’Association Grandir Ensemble –Burkina   ont effectué  un séjour de deux semaines  à  Gourcy au cours de ce mois de juillet pour recenser les besoins pressants  des écoles. Déjà, ils ont retenu  au titre de l’année 2017- 2018, de participer à la finalisation de    l’électrification de l’école du secteur 2 de Gourcy.  Adophe Ouédraogo s’est entretenu avec le directeur de cette école  et a promis  de soutenir  la mise en marche  de l’électrification de cette école à hauteur  de 150000 FCFA.    Un appui  à la réalisation d’un jardin scolaire à l’école de kogola est à l’ordre du jour  à la prochaine rentrée scolaire. Au cours de l’année scolaire 2016-2017, le parrainage de  ASOPO  a touché   97 élèves.  A l’école de zitoecé,  ASOPO parraine un certain nombre d’élèves de la classe du CP1 à la terminale.  L’appui de l’ASOPO aux élèves de la commune de Gourcy dure depuis une vingtaine  d’années et le chef d’orchestre de ce soutien ne désarme pas « L’ASOPO  sera là pour  contribuer à la quête de la justice sociale, elle se battra pour que les enfants en difficultés jouissent de leurs droits comme leurs camarades, Elle se battra pour l’atteinte de l’éducation pour tous » clame Adolphe Ouédraogo. Si l’ASOPO continue de développer ses activités, c’est grâce aux différents sacrifices consentis par les membres de l’Association Grandir ENSEMBLE –Burkina  en France « Nous menons des activités de sensibilisation pour récolter les fonds. 

De nombreuses personnes prêtent une oreille attentive à notre requête. C’est le lieu de leurs traduire nos remerciements   »  soutient  Adolphe Ouédraogo.  Au nombre des acquis de l’ASOPO, il cite la dotation d’environ d’une vingtaine de vélos à des écoliers, la contribution pour l’habillement et la restauration des enfants en difficultés, la dotation de fournitures scolaires, de matériel pédagogique, l’électrification d’écoles, la réalisation de jardins scolaires. « Nous sommes toujours disposés à recueillir des projets pertinents et à accueillir de nouveaux membres tout comme des contributions » conclu le natif de Gourcy, résident en France. Il  traduit  ses  encouragements  au corps enseignant pour  sa détermination à faire des élèves les bâtisseurs de la nation de demain.

Faso-nord.info

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *