Autonomisation de la femme au Passoré : L’association la « Main qui donne  » confirme son ancrage

L’association la « Main qui donne » a confirmé  que les femmes de la province du Passoré peuvent compter  sur elle  pour mener  le combat contre les violences auxquelles elles sont soumises. Du  16 au 17 mars 2019, elle  communié avec la gente  féminine  du village Petit-Samba dans la commune de Yako.  

 

 

 

Les femmes ont envahi la cour de l’école primaire publique  de Petit-samba durant les deux jours que l’association « La main qui donne  » leur a consacré  pour la célébration en différé de la journée internationale de la femme. Course cycliste , activités de sensibilisation sur le mariage précoce , l’excision et les grossesses non désirées ,marathon, le menu de cette célébration était consistant  et les invités ont été bien servis .  Les femmes  entreprenantes dans les activités sportives ont reçu des récompenses.

                 Le député Sanfo au chevet des femmes

Parrain de la cérémonie, le député Halidou Sanfo ne cachait pas sa joie de se retrouver  avec une partie de celles qui  ont fait de lui    leur représentant à l’Assemblée nationale.  » La femme joue un rôle prépondérant dans la société et il faut réellement travailler à l’élimination des pesanteurs qui nuisent à son épanouissement » déclare le député Halidou Sanfo. Il a rassuré de sa contribution pour tous les combats que les femmes auront à mener pour la conquête de leurs droits.

                     Pour l’équité dans la jouissance des droits

Créée en 2014 , l’association  la « Main qui donne » à entendre sa présidente Marie Françoise Kissou intervient dans deux bourgades   de la province du Passoré à savoir Petit-Samba et Arbollé. L’association s’est fixée  pour objectifs de mobiliser les femmes et de les outiller afin qu’elles soient  les acteurs de leur plein épanouissement. C’est donc la raison pour laquelle « La Main qui donne » oriente ses activités sur la sensibilisation contre les  formes de violences faites aux femmes.

                      Un combat de longue haleine

Marie Françoise Kissou et son équipe disent travailler inlassablement pour l’équité dans la jouissance des droits politiques, économiques et culturels. Un combat de longue pour lequel l’association demande la contribution de toutes les bonnes volontés pour arriver à bon port. Cette célébration en différé est la deuxième du genre organisée par l’association « La main qui donne » au bénéfice de la femme rurale du Passoré.

Faso-nord .info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *