Barrage de Guitti au Yatenga: De l’argent frais pour les riverains impactés

Dans la matinée du jeudi 16 mars 2017 les chefs de services techniques et l’ensemble des populations des 28 villages du département de Namissiguima ont été conviés à une audience publique dans la salle de réunion de la mairie de Namissiguima. Il s’est agi pour l’équipe des enquêteurs, composée essentiellement des membres de l’Agence de Conseil pour l’Equipement, l’eau et Environnement (AC3E) et de l’Agence d’Exécution des Travaux et Equipement Rural (AGETER), de recueillir des suggestions, des propositions des riverains du barrage avant l’adoption et la finalisation du projet de la réhabilitation dudit barrage.

 

Dans la journée du jeudi 16 mars dernier, précisément aux environs de 9h, une équipe d’enquêteurs a foulé le sol de la commune de Namissiguima. L’équipe des enquêteurs étaient essentiellement composée des membres de deux bureaux d’étude, à savoir l’AC3E et  l’AGETER dont on peut qualifier de principaux acteurs de la construction du barrage de Guitti, barrage situé majoritairement dans le département de Séguenega. Cette audience publique a lieu dans la salle de réunion de la mairie de Namissiguima et a regroupé plus de 149 personnes venues des 28 villages du département. Elle fut présidée par le Préfet de Namissiguima, monsieur BONI Issa. L’objectif de cette visite était de rencontrer les populations riveraines du barrage de Guitti vivant dans le département de Namissiguima, a indiqué l’enquêteur principal monsieur Compaoré Adama du ministère de l’environnement.  Il s’est agi pour les communicateurs du jour de présenter aux populations les avantages directs et indirects du barrage et de les rassurer que le travail de construction s’est bien déroulé selon la règle d’or. Ils ont fait savoir également que des maisons et champs, qui seront impactées par le projet, ont été répertoriés et leurs propriétaires ont reçu des indemnités de nature financière. « Le barrage est pratiquement fini. Mais il faut savoir que cette audience publique est assez importante pour la réalisation du projet », a déclaré monsieur Oboudé Séré, le représentant de l’AGETER. Pour lui, il est du devoir de l’Etat de communiquer sur les activités du nouveau barrage dont il (l’Etat) en a la charge, afin de prendre l’avis des populations sur ce projet. En plus de la mairie de Namissiguima, celles de Ouindigui, Titao, Oula et Séguénégua ont bénéficié des mêmes communications, a en croire monsieur Compaoré du ministère de l’Environnement. Quant au bureau d’étude de l’AC3E, dans le département de Namissiguima, c’est uniquement le village de Dombré qui sera impacté par les travaux du barrage. Toutes personnes ayant son champ dans le périmètre du barrage ou dans les 100 mètres derrière la borne du barrage verra sa propriété retirée et sera indemnisée selon que, pour  un terrain de 1 hectare, la somme allouée pour l’indemnisation est de 425 000F CFA. «Dans le village de Dombré, 3 personnes ont leurs champs dans le périmètre du barrage. Elles ont toutes été enregistrées aussi », a précisé monsieur   Théodore Kouama  de l’AC3E. Il faut retenir que le budget alloué pour la réalisation du barrage de Guitti s’élève à 10 milliards de francs CFA. D’une superficie  de 44 millions de m2, le barrage de Guitti sera parmi les 10 premiers barrages du Burkina Faso. Avant de mettre fin à la rencontre, le Préfet a invité la population à plus murir la réflexion sur ledit projet car, a-t-il dit, un registre est déposé à la préfecture pour recueillir d’éventuelles suggestions et  propositions, et ce au plus tard le 8 avril prochain. Cette audience a été historiquement marquée par un procès-verbal amandé sur place par l’assistance, pour témoigner « l’adoption ou la non adoption du présent projet ».

 

 

Rimédo Séverin

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *