Bilan du PNDES dans la région du Nord : Plus de 18 milliards d’investissement en 4 ans

La salle de conférences de la Direction régionale de l’économie et de la planification du nord a abrité le vendredi 14 aout 2020 la deuxième session ordinaire du cadre régional de dialogue. Cette rencontre d’envergure régionale a été présidée par Justin Somé, gouverneur de la région et président du CRD avec la participation effective de tous les membres du cadre et représentants du SP/PNDES. Le principal objectif de la session a concerné l’examen et la validation du rapport de performance à mi-parcours 2020 de la mise en œuvre du PNDES dans la région du nord.

Malgré les difficultés liées à l’insécurité et à l’apparition de la maladie à Coronavirus, les activités du PNDS ont connu une mise en oeuvre intensive dans la région du Nord

 Dans son mot introductif, Justin Somé, président du cadre régional de dialogue du nord a souligné  la nécessité  de la tenue de cette rencontre. Pour lui, le Plan national de développement économique et social(PNDES), référentiel quinquennal d’orientation du développement économique et social du Burkina arrivant à échéance le 31 décembre 2020, il est nécessaire  que les acteurs commis à sa mise en œuvre se retrouvent pour apprécier les acquis engrangés . Pour ce faire, les réalisations opérées dans les 31 communes urbaines et rurales qui composent la région du nord ont été égrenées une à une.

     Bilan mitigé

Le représentant du PNDES

D’une manière générale, le bilan est mitigé et cela trouve son explication dans les contraintes sécuritaires qui accablent la région. L’apparition soudaine de la maladie à coronavirus regrette-t-il a  sérieusement plombé  les activités socio-économiques. Tout compte fait, les effort fournis par l’administration centrale, déconcentrée et les collectivités territoriales ont été reconnus et appréciés à sa juste valeur par les représentants du SP/PNDES présents à la rencontre. A en croire  Jocelyne Vokouma, experte au sein du SP/PNDES, les résultats obtenus par la région sont encourageant. Pour elle, en dépit des défis sécuritaires auxquels plusieurs communes de la région font face, les acteurs du développement n’ont ménagé aucun effort pour l’épanouissement des populations qui vivent dans cette partie du pays. C’est donc à l’unanimité que la centaine de participants a validé le rapport de performance à mi-parcours 2020 de la mise en œuvre du PNDES dans la région du nord.

    Nouveau référentiel de développement

Les participants ont été invités à s’impliquer dans l’élaboration du nouveau référentiel du PNDES

    Cette rencontre multisectorielle fut également l’occasion pour le DREP/Nord qui pilote les activités du PNDES de présenter au CRD le rapport introductif aux consultations  régionales du nouveau référentiel  national de développement (R.N.D). Sanoussa Savadogo, directeur régional de l’économie et de la planification du nord a rappelé à l’assistance l’amorce effective de l’élaboration du nouveau référentiel de développement sur la période 2021-2025. C’est dans ce contexte que des consultations régionales sont organisées d’où la présentation de ce rapport. Selon M. Savadogo, la mise en œuvre des plans locaux de développement (P.L.D) est appréciable car plusieurs communes de la région disposent de  cet outil  de développement. Certains   en cours de validité, de programmation. D’autres  tout simplement échus. Cette situation a permis d’engranger  des acquis.

 De nombreuses réalisations

A titre indicatif, sur la période 2016-2020, les collectivités territoriales du nord ont pu engager et viser   des montants à hauteur de 18.963.836.886 FCFA soit un taux d’exécution financière de 43,84% pour un taux d’exécution physique de 56,07% malgré le contexte sécuritaire délétère.  Entre autres réalisations, le renforcement des capacités des collectivités territoriales, la construction et l’équipement des services publics locaux, le renforcement de l’offre sanitaire et éducative, l’amélioration de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, la réalisation d’infrastructures de production et de soutien à la production.

                             Cohésion sociale et sécurité

Le DREP Nord , Sanousso Savadogo

Même si les collectivités territoriales  du nord ont pu dérouler leurs plans d’activités, le cadre régional de dialogue a connu quelques insuffisances telles que la non tenue régulière des sessions des groupes de travail et des commissions thématiques devant préparer les rapports, foi du DREP/Nord. Pour les prochains plans locaux de développement, il est prévu une prise en compte conséquente des thématiques liées à la cohésion sociale et à la sécurité. Le directeur régional de l’Economie et de la Planification précise que    l’élaboration du nouveau référentiel national sur la période 2021-2025 de  la région  du nord  sera orientée sur le  désenclavement de la région,  l’employabilité des jeunes,  la promotion de la cohésion sociale, de la sécurité et la paix.

      Moderniser l’agriculture et renforcer le capital humain

Le Gouverneur de la région du Nord , Justin Somé

Au nombre des autres à prévoir, il y a la réalisation et  la réhabilitation des infrastructures d’aménagement hydro-agricoles et pastorales comme les  barrages de Tougou, de Kanazoé et de Goinré. Toujours  dans le secteur  l’agriculture, il a été souligné l’importance de la réalisation de comptoirs marchands pour la conservation et la commercialisation des produits issus du maraîchage. L’importance  d’un abattoir frigorifique moderne a été signifiée. Autres activités jugées capitales, les réalisations d’infrastructures éducatives et sanitaires, l’approvisionnement en eau potable par l’achèvement des travaux du barrage de Guitti et surtout les actions de désenclavement par le bitumage des axes Ouahigouya-Titao, Ouahigouya-Yako ; Ouahigouya-Tougan ; Yako-Koudougo, Ouahigouya –Séguénega, Yako-Kaya etc.. Soutient  le directeur régional de l’Economie et de la Planification au Nord, Sanousso Sawadogo ces principales actions à mener permettront sans doute de  propulser la région du Nord, dont 70, 4% vit en dessous du seuil de pauvreté.  

  . 

   Inamé K Norbert                      

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *