Bitumage de routes à Ouahigouya : Un nouveau souffle économique pour la région

 

La ville de Ouahigouya a accueilli le 29 février 2020, la cérémonie de lancement des travaux du  bitumage de 12,7km de  voiries à l’intérieur de la ville   et des travaux de réhabilitation de  la route nationale n°2 précisément  le tronçon Ouahigouya-Gourcy, long de 50 km. Cette cérémonie de lancement  a été effectuée en présence  du  premier ministre, Christophe Marie Dabiré.  Le coût global de cet investissement est estimé à  plus de six milliards six cent millions de F CFA, un financement  de  l’Etat Burkinabé et ses partenaires pour un délai d’exécution de 10 mois.

Le Président de commission Daouda Ben Salam

 «  Dès qu’une voie est bitumée  dans une ville comme celle de  Ouahigouya, l’activité économique se développe par qu’il y’a plus de sécurité, plus d’hygiène et d’assainissement et l’accès facile. C’est presque  l’ensemble des grandes rues qui seront bitumées. A cela va s’ajouter la réhabilitation des 50 kilomètres qui vont faciliter l’accès à des infrastructures comme le marché à bétail de Sissamba, l’abattoir moderne et l’unité de transformation du niebé qui sont en plein  chantier et les produits des espaces qui seront aménagés. L’exportation des produits maraîchères sera facilitée avec ce  désenclavement. En marge de ce projet de voirie, il y’aura la réhabilitation de la plate forme maraîchère et le village artisanal  » A dépeint  Ben Salam Ouédraogo, le président de la  commission environnement et de développement local de la commune de Ouahigouya précisant que c’est un nouveau souffle qui sera donné à l’économie dans la ville de Ouahigouya et sur l’ensemble du territoire de la région du Nord.

 Une région qui contribue mieux au PIB à plus de 40%

Boureima Basile Ouédraogo , maire de Ouahigouya

La région du Nord est un compacte de 6% du territoire national soit une superficie de 16 129,6 km2 avec une contribution au produit intérieur brut (PIB) de 4,8%. Elle fait partie des régions qui contribuent à l’économie du pays avec 40,3% du secteur primaire, 95% du secteur tertiaire et 16, 9 % du secteur secondaire. Par contre, le seuil de la pauvreté reste criard avec 70, 40% de la population vivant  avec 153 530 F CFA.  L’une des causes majeures de cette  situation de  précarité  est  la mauvaise qualité des infrastructures routières. D’où toute la joie d’ensemble de la population de cette région d’accueillir  ces travaux de bitumage

Meilleure  sécurité  routière dans la région  

Naba Koutou porte parole du Yatenga Naba

Lors du bal des discours, Naaba Koutou, représentant du Yatenga Naaba Kiiba, le maire de la commune de Ouahigouya, Boureima Basile Ouédraogo le gouverneur de la région du Nord, Justin Somé  ont ensemble manifesté leur joie de voir   le début de la fin d’un calvaire des populations avec ce lancement. Ils ont traduit  l’adhésion de la population  du Nord  à ce projet qui devrait améliorer la sécurité des usagers, fluidifier le trafic et offrir des meilleures conditions de vie. Pour le maire de la commune, c’est un c’est ouf de soulagement pour les citoyens de sa commune. « La route du développement passe par le développement » a indiqué le maire. C’est pourquoi le président du conseil municipal  de Ouahigouya a fait un plaidoyer pour les  bitumages d’autres importants axes de la région que sont  Ouahigouya-Tougan, Ouahigouya-Titao-Djibo et Ouahigouya-Séguénéga-Kongoussi.   

La réalisation d’autres infrastructures de développement   

La photo de famille des officiels du Clap de pelle

En réponse aux préoccupations du maire Basile,  le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma a réaffirmé  que les bitumages de ces voies sont en vue. Il soutient que le lancement des travaux de ce jour n’est que le début du commencement. « Le bitumage d’une vingtaine de kilomètres dans la ville de Ouahigouya viendra s’ajouter à ce que vous voyez » a lancé le ministre Bougouma.

D’autres infrastructures au profit de la localité

Et de rassurer que des efforts sont déployés au niveau gouvernemental pour  qu’au cours du deuxième semestre de l’année 2020, les travaux de construction du Centre artisanal de Ouahigouya ainsi que la réhabilitation de la plateforme maraîchère Bougrawa Ouédraogo soient  lancés. Le ministre Eric Bougma a rappelé les entreprises au respect strict des cahiers de charge pour des  infrastructures de qualité. Le Premier ministre à son tour  rassuré que la concrétisation de ce projet qui fait partie des engagements pris par le Président du Faso, n’est que le début d’une série d’investissements structurants dans la région. D’un coût global de plus  6 600 000 000 F CFA mobilisé par l’Etat burkinabè,  la Banque Mondiale et le Fonds spécial routier du Burkina, ce investissement boostera certainement l’économie de la région.

Faso-nord.info  

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *