Budget de l’État exercice 2019 : Les différentes allocations chiffrées par ministère

C’est connu depuis ce 18 décembre 2018 le budget de l’État exercice 2019  du pays des hommes intègres est connu depuis le 18 décembre 2018.  Il s’équilibre  en  recettes à 2 237,42 milliards de F CFA pour  une dépense totale s’élevant  à  2 503,59 milliards de F CFA. Le constat majeur est la baisse de la dépense générale. Les ministères de l’éducation, de la défense et celui de la sécurité  voient leurs budgets en termes de  prévisions  de dépenses.

          

Voté à 88 voix pour et 38 contre, le  budget de l’État, exercice 2019 s’élève à  2.237,42 milliards de FCFA face à une dépense totale qui s’estime à  2.503,59 milliards de F CFA. Dans ce budget, la recette totale  accroît de 219,26 milliards de FCFA par rapport  à 2018  avec un taux de 10,86%. Au niveau de la dépense on constat une baisse de  92 milliards de FCFA. Quelques secteurs  s’en sortent avec des hausses budgétaires  en dépense comparativement à 2018.

Les différentes allocations chiffrées par ministère

Le ministère de l’éducation connait une hausse qui s’évalue à 431,812 milliards contre 422 milliards en 2018. Le secteur de la santé vient en deuxième position avec  262,615 812 milliards suivi des infrastructures avec 235,674 milliards. L’économie et le fiances s’en sort avec 211,532 milliards. L’un des  faits  marquant  est le recadrage de la prime de motivation ou  fonds communs qui ne doit  plus dépasser 25% de la masse salariale annuelle de tous les agents bénéficiaires au titre de l’année de référence. Pour le cas spécifique du ministère de l’Economie et des Finances, cette prime de motivation est servie à tous les agents du ministère. Les agents autres que ceux des régies et des recettes bénéficient d’une quote–part de la masse à partager au ministère en charge de l’économie et de fiance. Le ministère de la défense connait  s’en sort  avec 209,726 milliards et  99,577 milliards du coté de la sécurité. Le secteur de l’énergie bénéfice  de  64,791 milliards en 2019, l’agriculture et les aménagements hydrauliques  136,119 milliards. La  présidence du Faso  prend 30,363 milliards de F CFA, la primature  42,949 milliards de F CFA,  l’Assemblée nationale, 17,132 milliards de F CFA. Il faut souligner que le  transfert des ressources aux collectivités territoriales est de 38,592 milliards de F CFA pour 2019.

Faso nord info /Source : L’Economiste du Faso

L’axe 3 du Plan national de développement économique et social (PNDES)  porte sur la dynamisation des secteurs porteurs pour l’économie et les emplois. A ce titre, il est prévu entre autres :

  • 145,335 milliards de FCFA pour le développement du réseau routier classé et urbain
  • 50,937 milliards de FCFA pour l’entretien du réseau routier
  • 33,325 milliards de FCFA pour la construction et la réhabilitation des ouvrages de mobilisation des ressources en eau
  • 30,344 milliards de FCFA pour le développement des pistes rurales
  • 8,175 milliards de FCFA pour le stock de sécurité alimentaire et d’intervention
  • 3,980 milliards de FCFA pour le Projet de Développement de la Petite Irrigation Villageoise
  • phase de la viabilisation des zones industrielles de Bobo ;

Tableau : Évolution des prévisions de dépenses de personnel de 2017 à

2019 (en milliards de FCFA)

2017 2018 2019 Evolution
2018/2017 2019/2018 2019/2017
Total dépenses 2.295,99 2.438,92 2.503,59 6,23% 2,65% 9,04%
Dépenses en personnel 570,04 630,7 835,9 10,64% 32,54% 46,64%

Source : Projet de loi de finances 2019

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *