CDP-Yatenga : « Tous les sondages montrent que nous prendrons le pouvoir en 2020 » soutient le SG

image_pdfImprimerimage_printImprimer

  La section provinciale du CDP/ Yatenga a tenu une conférence de presse le samedi 13 juillet 2019 pour informer ses militants de  la vie du parti. Le message affiché au cours de cette rencontre est clair  « CDP/Yatenga : Soutien à la direction du parti et au président, le camarade Eddie Komboigo »

 

 

 

 

 

C’est par l’hymne du parti suivi d’une minute de silence en la mémoire des militants disparus que la conférence de presse de la section CDP-Yatenga a débuté ce jour à Ouahigouya. Dans une salle de réunion pleine de militants, le secrétaire général de la section , Barou Oumar Ouédraogo  a introduit la conférence de presse en ces termes:  » Depuis la tenue du 7éme congrès ordinaire les 6 et 7 mai 2018 qui a vu l’élection du camarade Eddie Komboigo à la tête du parti, la section provinciale du CDP-Yatenga voudrait par devoir de redevabilité tenir informer les militantes , militants et sympathisants du parti et de l’opinion publique de la vie du parti au Yatenga« 

Comme il fallait s’y attendre , les turbulences que le parti traversent à cause des rivalités pour le choix du candidat à l’élection  présidentielle  de 2020 ont été largement abordées au cours de cette rencontre avec les journalistes.  » L’actualité politique nationale a mis le CDP sous les feux des projecteurs et fait couler beaucoup d’encre et de salive . Au niveau des militants et militantes du CDP au Yatenga  , nous vivons cette crise interne avec beaucoup d’attention et de sérénité , car de crise , il n’en est rien en réalité »  a prévenu le lecteur de la déclaration luminaire  

 Anguille  sous roche?

A ce sujet,  un journaliste a rebondi pour demander si cette lecture de la situation est réelle, vu que l’un des adversaires de Eddie Komboigo à la présidence du parti , Boureima Badini, natif du Yatenga , un des poids lourds du CDP   s’affiche pour soutenir la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo . Le SG de la section est catégorique, le CDP se porte bien,  explique-il,  ses instances fonctionnement normalement et de citer comme preuve, la présence effective de l’ensemble des 13 responsables des sous-sections à cette conférence de presse. Il dit n’avoir pas fait le constat  d’une   désaffection d’un membre du bureau de la section  provinciale .

 » Nous tenons à affirmer que le CDP se porte bien au Yatenga et poursuit sa nouvelle vision de gouvernance,  sa dynamisation où tout militant à sa place » a soutenu , Barou Oumar Ouédraogo .  N’y a -t-il pas anguille  sous roche car  pendant que  le CDP clame que l’élection de son candidat à la présidentielle  se fait par un collège, un responsable du Haut-conseil du parti , Mélégué Maurice Traoré  a affirmé tout dernièrement à Manga que Eddie Komboigo sera le candidat du parti à la présidentielle de 2020. » La déclaration de Mélégué Maurice Traoré n’engage que celui » a rétorqué le SG de la section provinciale du Yatenga . Il s’empresse de relever que ce sont les partisans de Kadré Désiré Ouédraogo qui ont été  les premiers a annoncer sa candidature, bien avant  cette déclaration   de Mélégué en faveur du président actuel.

  Mauvais procès

Pour celui qui a tenu le  crachoir à  cette rencontre,  c’est faire un mauvais procès à Eddie que d’affirmer qu’il fait des tournées pour occuper le devant de la scène  » Son rôle est d’animer la vie du parti sur le territoire national. S’il ne le fait pas,  nous lui demanderons des comptes » déclare le SG provincial. « Les dés ne sont-ils pas pipés, si les autres considèrent que Eddie Komboigo a mis ses hommes à la tête des différentes instances pour se faire adouber en temps opportun ». a relancé un confrère    » Moi je ne suis pas l’homme de Eddie, je suis l’homme du CDP » a réagi Barou Oumar Ouédraogo , estimant que  le président actuel a été élu de la manière la plus démocratique qui soit  » Il a été élu par votes tout comme les responsables des sections . A l’heure actuelle, le CDP est le parti le plus démocratique de par son mode de fonctionnement et de désignation de ses responsables  et je défie quiconque de démontrer le contraire » martèle le patron de la section du Yatenga .

Il ne tarit pas d’éloges à l’égard du président national lui qualifiant comme un bijou à protéger du fait qu’il sait arrondir les angles, se mettre en retrait, et toujours disposer à dialoguer. C’est pourquoi son premier admirateur au Yatenga , parle du CDP nouveau . Pour dire que le CDP actuel se construit en s’instruisant de ses erreurs du passé et prend en compte les aspirations réelles des populations .  Et d’affirmer sans ambages « Tous les sondages montrent  que le CDP  prendra le pouvoir en 2020. »

   La récréation est terminée

  Concertant les velléités pour le choix  du candidat à la présidentielle , Barou oumar prévient que la récréation est terminée et que le CDP  a pris des mesures pour faire respecter les textes du parti . Il a invité les militants  à tourner dos  à toutes personnes qui ne seraient pas dans  les instances du parti et qui s’hasarderaient à convoquer  une rencontre  pour parler d’une histoire de candidatures. Au Yatenga , la section provinciale selon son premier responsable accentuera la sensibilisation pour convaincre les militants à choisir entre   la bonne graine et  l’ivraie . 

La déclaration liminaire CDP Yatenga lors de la conférence de presse 

 » Nous tenons à réitérer notre soutien indéfectible au président Blaise Compaoré , président d’honneur du CDP , et au président élu en la personne de Eddie Komboigo . Ils peuvent compter sur les militants et militantes du Yatenga, bastion de la résistance et de la renaissance du CDP. Le CDP est la réponse aux aspirations profondes du peuple burkinabé dans sa quête de démocratie, de paix, de justice, de réconciliation et de développement. Nous rassurons nos militants , les sympathisants et l’ensemble de la population que le CDP est un grand parti qui a en interne les ressources nécessaires à la reconquête démocratique du pouvoir d’état en 2020 » a conclu Barou Oumar Ouédraogo . Ce dernier a exprimé ses salutations militantes à Aboubacar Relewindé Sawadogo , 9éme vice-président du bureau exécutif national pour sa présence à cette conférence de presse de Ouahigouya.

 

Faso-nord.info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *