Célébration de la 162e Journée Internationale de la Femme : Le message de la Fondation EDUCO-BF  

image_pdfImprimerimage_printImprimer

Le message de la Fondation EDUCO-Burkina  à l’occasion de la célébration de 162e Journée Internationale de la femme. Une  édition célébrée sous le thème mondial :  » Penser équitablement, bâtir intelligemment , innover pour le changement« ,  au pays des hommes intègres; le thème choisi est :  » contribution de la femme à l’édification d’un Burkina Faso de sécurité  »  

 

 

 

En cette Journée internationale des femmes, ne laissez personne vous dire jusqu’où vous pouvez aller.  Les statistiques, avec leur sexisme et leurs lacunes, montrent que la plupart des obstacles rencontrés par les filles sont déterminés par leur genre. Cette inégalité, présente dans toutes les sociétés, est de loin la plus répandue.Au cours de la prochaine décennie, 14,2 millions de filles de moins de 18 ans seront mariées chaque année. Cela équivaut à 39 000 filles par jour. Selon le rapport pays SIGI (Social Institution and Gender Index) du Burkina Faso de 2018, près de 44 % des filles sont mariées avant l’âge de 18 ans.  Et dans le monde, parmi les 57 millions d’enfants en âge de fréquenter l’école primaire qui ne sont pas scolarisés, 31 millions sont des filles. Pourtant, recevoir une éducation est primordial pour tous les enfants sans distinction de sexe. Malheureusement, cet aspect de leur vie est souvent négligé en raison de l’enracinement de certaines croyances patriarcales existantes.

Penser équitablement, bâtir intelligemment , innover pour le changement »   

Au Burkina Faso où le mariage des enfants a des causes culturelles, les filles sont particulièrement exposées à ce phénomène et sont fortement enclin à l’abandon scolaire. C’est pour cela qu’en dépit des efforts déployés par le gouvernement et les ONG pour promouvoir l’égalité des genres, l’écart entre les filles et les garçons en matière d’éducation demeure important. Educo, tout comme les femmes et les filles avec lesquelles nous travaillons, est déterminé à mettre un terme à cette injustice. Et pas seulement aujourd’hui, à l’occasion de la Journée internationale des femmes, mais chaque jour.

 

Depuis 2008, Educo pilote un projet dénommé « Bourse elle » qui est une stratégie d’amélioration quantitative et qualitative de l’offre éducative au post-primaire. Ce projet octroie chaque année quatre cent bourses aux élèves. Avec pour cible principale les filles issues de familles vulnérables, cette bourse permet aux élèves bénéficiaires de poursuivre leur étude malgré les conditions de vie difficile des ménages. A ce jour, 2504 bourses ont été attribuées à des filles issues de familles vulnérables. Elles ont pu, grâce à cela, poursuivre leur scolarité jusqu’au secondaire. « J’ai eu la « bourse elle » de Educo pour pouvoir continuer mes études dans de meilleurs conditions. Et pour garder cette bourse je travaille bien et je me bats pour avoir de bonnes notes en classe. Je suis fière de Educo », déclare Z. GUITTI.

Des jardins maraîchers au profit de 827 femmes.

En marge de ce projet, Educo accompagne également les ménages vulnérables à travers les activités génératrices de revenue notamment par l’aménagement des jardins maraîchers au profit de 827 femmes. L’augmentation de la capacité économique de ces femmes leur a permis non seulement de couvrir les frais scolaires de leurs filles, mais aussi d’améliorer leur statut au sein de la famille et de la communauté. Promouvoir l’équité des genres, les droits des femmes et des filles n’est pas seulement une question de justice sociale, mais un principe inhérent à la Déclaration universelle des droits de l’homme et une condition essentielle à la réalisation des Objectifs de Développement Durable.*

Contribution de la femme à l’édification d’un Burkina Faso de sécurité, de paix et de cohésion sociale

Le thème retenu par l’ONU pour cette Journée internationale des femmes en 2019 est  » Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ».  Grâce au travail de Educo, nous savons que les femmes et les filles peuvent penser équitablement, bâtir intelligemment et innover pour le changement. Au niveau national, le thème « Contribution de la femme à l’édification d’un Burkina Faso de sécurité, de paix et de cohésion sociale » retenu par le gouvernement du Burkina Faso met en exergue le rôle et la place de la femme dans le processus de maintien de la paix dans le pays.  C’est pourquoi nous appelons chaque femme et chaque fille à revendiquer le droit et la possibilité réelle de décider et de construire l’avenir qu’elle souhaite  pour leur vie et pour leur patrie. Nous voulons un monde divers et coloré, dans lequel le rose et le bleu n’imposent pas de limites, un monde où personne ne dit à une femme ou à une fille jusqu’où elle peut aller, ni aujourd’hui, ni demain, ni jamais.

 

Educo Burkina  

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.