Célébration de la journée mondiale contre le travail des enfants au Yatenga: Le projet « PROPRES » accompagne une soixantaine d’enfants retirés de l’orpaillage

Soixante (60 ) enfants retirés des sites d’orpaillage dans 4 communes de la province du Yatenga  (Barga, Koumbri, Oula et Ouahigouya ) dans le cadre   des activités du  Projet intégré de protection, de retrait  et de réinsertion des enfants des sites d’orpaillage au Nord du Burkina Faso et formés à la direction régionale de l’Agence nationale de l’emploi et de la formation ont reçu leurs diplômes le mardi 12 juin 2018. La remise des parchemins  s’est effectuée au cours d’une cérémonie marquée par  la présence des responsables des  structures conduisant le projet,  notamment EDUCO , Children’s Fund of Canada , Tabital Lobal , des autorités administratives , des  apprenants et  leurs parents .

 

Soixante (60) enfants vulnérables, sortis des sites d’orpaillage qui ont accepté se former 6 mois  durant, sans le moindre abandon, donnant  un taux de réussite de 100%, à entendre le directeur pays de l’ONG EDUCO, Edouard junior N’deye , cela est un fait rarissime . On ne pouvait pas trouver  un jour mieux que ce 12 juin, consacré  à la journée mondiale contre le travail des enfants  sous le thème  « Génération- sécurité et Santé  »  pour célébrer un tel  exploit. Edouard Junior N’deye précise que ce résultat résulte d’une action conjuguée , de complémentarité et de  synergie entre les membres du consortium chargés de la conduite du projet , mais aussi de la forte implication et l’engagement du comité ad ‘hoc managé par Mme le Haut-commissaire du Yatenga , sans oublier l’apport des  comités  de suivi et de veille installés dans les 04 communes .  En plus de ces 60 enfants orientés vers la formation aux métiers, indique le directeur pays de l’ONG EDUCO,  178 autres sortis des sites d’orpaillages ont été réinscrits dans des  écoles classiques.   « L’Union Européenne en tant partenaire technique et financier de ce projet, les services techniques, les autorités administratives peuvent se féliciter avec nous pour cette victoire d’équipe, mais une victoire d’étape dans la lutte contre cette problématique » se réjouit  Edouard Junion N’deye . Le Gouverneur de la région du Nord , Hassane Sawadogo   renchérit à son tour  »  Les résultats qui ont été présentés rassurent et témoignent d’une mobilisation de tous les acteurs au niveau communautaire  , de la société civile , et des services gouvernementaux et je me réjouis d’une telle implication et coordination qui sont des conditions sinon-qua non pour la réalisation effective des droits humains cher à notre pays » Et de traduire la volonté du gouvernement de voir un tel exploit se réaliser sur toute l’étendue du territoire national .  Foi du directeur-pays   de l’ONG EDUCO , Tout laisse croire que les indicateurs prévus en   début de projet en 2017 seront largement atteints, sinon dépassés en février 2019 à la fin du projet .    Cette fin de formation n’a pas été uniquement sanctionnée  par des attestations, les 60 bénéficiaires sont  repartis chacun  avec des kids de base  et un vélo.  Ils sont 41  a être formés en mécanique, 17 en coupe -couture, 2 en menuiserie bois. Pour le représentant des apprenants, Rasmané Belem  ,la qualification  acquise  sonne comme un adieu aux sites d’orpaillage avec son lot de malheurs que sont    les maladies , la consommation des produits prohibés , les   alcools frelatés , les accidents , les risques de mourir  . Reconnaissant à l’endroit de tous les acteurs qui leur ont donné cette chance d’abandonner  ces lieux de souffrances et de la mort   , le porte-parole des bénéficiaires a plaidé pour  une  augmentation des filières de formation  et un  soutien continu  pour leur véritable insertion professionnelle dans la vie active. N’entendant pas faire les choses à moitié, le porte-parole des membres du Consortium informera qu’à prés ce séjour de 6 mois à l’ANPE, ces 60 veinards continueront le renforcement de leurs compétences  au sein d’ateliers implantés   dans la ville de Ouahigouya . Fier de se  voir  féliciter  pour  leur   professionnalisme et leurs  qualités  managériales  à  conduire cette formation , sans aucun cas d’échec  , le directeur régionale de l’ANPE   Ben Rachid Traoré  a rendu l’ascenseur aux membres de consortium , soulignant leur   clairvoyance  pour ce   choix d’orienter ces jeunes vers la formation aux métiers.  Pilier  du comité ad ‘hoc  au nom des structures déconcentrées, le directeur régional  du Travail et de la Protection sociale, Mahama Taoko certifie  que   la formation professionnelle est une réponse efficace  contre les pires formes de travail des enfants sur les sites d’orpaillage.  Prodiguant des conseils aux futurs entrepreneurs, le gouverneur de la région du Nord  Hassane Sawadogo  leur a invité  à entretenir le matériel comme la prunelle de leurs  yeux et à s’en servir pour se faire des fortunes. Il   aussi prêché   pour la pérennisation des acquis  en suggérant   le renforcement de la concertation entre le consortium, le comité ad ‘hoc, les comités de suivi et de veille et le réseau provincial de lutte contre le travail des enfants du Yatenga .  Hassane Sawadogo ,a aussi invité le consortium à se servir des   dispositifs mis en place par l’Etat notamment le fonds d’appui au secteur informel , le fonds d’appui à la promotion de l’Emploi , le fonds d’appui aux initiatives des jeunes afin de faire profiter aux apprenants les opportunités qu’offrent ces différentes structures . prêtant une oreille attentive aux indications du gouverneur , Edouard Junior N’deye pense que le coup est jouable , grâce à la bonne collaboration entre l’actuel ministre de la Jeunesse  de la Jeunesse , de la   formation et à l’insertion professionnelle dans le cadre de ce projet   , qui a envoyé son directeur de cabinet,  Issouf Traoré  pour  le  représenter à cette cérémonie de sortie des élèves .

Faso-nord.info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *