Célébration du 1er mai dans le Passoré : Un cahier de doléances de 17 points transmis au Haut Commissaire

Rassemblement à la place de la garderie populaire de Yako,  remise du cahier de doléances au Haut-commissaire de la province,  kermesse et jeux de société , ce sont les temps  forts de la  commémoration du 1ER mai , journée internationale du travail au Passoré dans la région du Nord du Burkina Faso .

Les travailleurs dans la province du Passsoré   ont répondu à l’appel  de leur premier responsable pour la commémoration  de cette  fête du 1er mai 2018 . Rassemblés à la place de la garderie populaire de Yako,   les membres de   l’Union d’Action Syndicale du Passoré (UAS/P) ont  marché pour rejoindre le siège du Haut -commissariat de la province  pour remettre leur cahier de doléances.  c’est le président du mois de l’Union d’action syndicale provinciale du Passoré , Théophile Ouédraogo  qui s’est chargé de transmettre le document au Haut-commissaire Ousmane Balima .

Exif_JPEG_420

Apres réception , le premier responsable de l’administration dans la province a promis d’étudier  les différents de points de revendication en concertation avec  les autres directeurs provinciaux des services avant d’adresser une réponse aux travailleurs . Les deux parties se sont quittées dans une ambiance bonne enfant . Répondant à l’invitation des syndicalistes , les autorités provinciales   ont à leur tour  rejoint  les travailleurs pour prendre part  à la kermesse organisée dans le cadre de cette commémoration.

 Faso-nord.info 

 

Nous vous proposons les 17 points du cahier de doléances

1-La mise en œuvre effective d’un cadre de concertation entre les autorités provinciales et les organisations syndicales ;

2-Des visites médicales annuelles plus adéquates des travailleurs et la prise en charge des examens médicaux ;

3-L’organisation de façon fluide et approfondie de la visite médicale des élèves en classes d’examen ;

4-La prise en charge des soins de première nécessité des élèves ;

5-La dotation des consommables/classé en qualité et en quantité avant le 1er Octobre de chaque année ;

6-L’arrêt des affectations de complaisance des agents ;

7-La mise en œuvre effective du projet du branchement en eau du barrage de KANAZOE pour une fourniture conséquente de la ville de yako ;

8-La prise en charge par les mairies du transport des enseignants mutés par nécessité de service dès cette année ; 9-La construction de clôtures des établissements d’éducation et d’enseignement (préscolaire, primaire et secondaire) et de ralentisseurs pour la sécurité du personnel et des élèves ;

10-La construction des salles de classes en nombre suffisant pour le post-primaire ;

11-La construction de laboratoire au lycée municipal et la réfection du laboratoire du lycée provincial de yako ;

12-La réfection du bâtiment de la direction provinciale de la femme, de la solidarité nationale et de la famille du Passoré ;

13-L’équipement complet de la radiologie du CMA de yako et son opérationnalisation dans un bref délai ;

14-La clôture et l’électrification des CSPS urbains ;

15-Le relèvement des frais de transport à 150F/Km ;

16-L’octroi d’un local comme bourse de travail aux travailleurs ;

17-La prise de mesures conséquentes pour sécuriser les travailleurs dans leur lieu de service.

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *