Chefferie traditionnelle au Passoré : La crise se conjugue désormais au passé entre Naba Tigré et son frère

La mésentente entre  le naba Tigré de Latodin  et son frère Maxime Korbéogo  éclatée depuis 2003 a  pris fin   le dimanche 13 mai dernier. Maxime Korbéogo   «  Rassambé naba » du quartier Bissiguin de Ouagadougou est venu  tendre la main à son frère Naba Tigré intronisé depuis 2003.

Sa majesté Naba Tigré
Maxime Korbeogo , frère du chef très content du retour à la paix dans la famille

L’histoire  remonte en 2003,  pour la succession    au trône de la chefferie coutumière de La Todin  quand  l’actuel  chef a été désigné  au détriment de deux autres candidats. Si l’un des prétendants a accepté sa défaite,  l’autre Marou de Tiga Korbéogo  a refusé le choix fait par le chef de Yako de l’époque  Naba Sigri.  Ce candidat non désigné  s’est autoproclamé  à son tour, chef de La -Todin . Du coup, le canton s’est retrouvé  avec deux chefs  et les partisans  des deux camps se regardaient en chien de faïence. il se trouvait que Maxime   Korbéogo , celui-là qui est venu faire allégeance  ce 13 mai dernier à l’actuel chef  était proche    de Marou de Tiga , le chef auto- proclamé .  Les deux avaient   fait  le choix de cheminer  ensemble contre le chef légitime.  Ce  dimanche  13 mai dernier, Maxime Korbéogo est venu se consacrer  au « Tomyougbou », c’est-à-dire « verser de la terre »  devant  la cour royale de  La-Todin, signe  qu’il accepte enterrer  la hache de guerre entre lui et son frère au trône.  Une foule immense  est  venue assister à ce rituel de réconciliation.   Le plus heureux était le Naba  Tigré , car  un bon chef est celui qui est  accepté de tous et ce geste de son frère  consacre  un meilleur enracinement de son fauteuil  et aussi  un grand pas  vers la réconciliation totale des fils et filles du canton de La todin . De telles divisions   pour une succession au trône à entendre  le Naba Tigré  engendrent    des pertes en vies humaines , mais pour le cas de La -todin  se réjouie-t-il , depuis la quinzaine d’années  de mésententes  , les mannes des ancêtres  veillent sur le canton  pour le prémunir des catastrophes . Le chef espère  que son principal adversaire  Marou de Tiga emboitera le pas de son acolyte  Maxime Korbéogo   pour que  règne une véritable harmonie dans le canton de La Todin. Maxime  Korbéogo celui- là que son frère de chef a qualifié de rassembleur atteste que cette mésentente relève du passé. il a confirmé son engagement  à rester   aux cotés du chef pour semer  la graine  et cultiver le jardin d’un havre de paix dans le canton de La todin .  Ce match de football  dans le cadre du tournoi de l’unité  initié par Maxime Korbéogo confirme sa bonne foi dans sa démarche de se réconcilier avec son frère et son engagement  à  sonner le rassemblement entre  l’ensemble des fils  du canton de La Todin.  La population a véritablement communié au cours du match ayant opposé l’équipe de Yimiougou à celle de Nipouy. L’équipe de Yimiougou est sortie victorieuse à la fin du match.

Faso-nord.info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *