CMA de Yako : Le coup de balai du conseil provincial de la jeunesse

Le conseil provincial de la jeunesse du Passoré a organisé une journée de salubrité au centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de yako le samedi 6 mars 2021. De nombreuses associations ont répondu à l’appel de cette structure fédérant les regroupements de jeunesse.  Au nombre de grosses têtes, on notait la présence de Ali Nanema, secrétaire général du conseil provincial de la jeunesse du Passoré, le 1er adjoint au maire Sibiri Ernest Yelkouni, et le médecin chef du district sanitaire de Yako, Dr Isabelle Ouédraogo  

Le 1er adjoint au maire de la commune de Yako et le médecin chef du district sanitaire , Dr Isabelle Ouédraogo étaient bien présents sur le lieu

Initiative citoyenne bien accueillie par les différentes couches sociales pourrait -on qualifier cette activité portée par le conseil provincial de la jeunesse du Passoré au regard de la forte mobilisation sur le lieu du rendez-vous.

Membres de plusieurs associations de jeunes , les invités ont bandé les muscles pour donner un nouveau visage au centre médical

Munis de pelles, de râteaux, de pioches, de brouettes, ceux qui ont répondu à l’appel du conseil provincial de la jeunesse ont véritablement bandé les muscles pour nettoyer l’intérieur de cette structure de soins. En l’espace de quelques heures de travail, l’endroit exécrable indigne d’une structure de soins a fait peau neuve.

                      Changement de comportement

Pour le secrétaire général du conseil provincial de la jeunesse, Ali Nanéma, s’il faut apprécier à sa juste valeur la forte mobilisation du jour qui a permis de donner un autre visage au centre médical, le plus important est d’aboutir à un changement de comportement. Il fait comprendre que ce sont les usagers qui jettent les ordures et cette habitude doit changer.  Comme quoi prévenir vaut mieux que guérir. Convaincu que l’insalubrité est la première cause des maladies, il a appelé l’ensemble de la population, surtout les usagers à respecter les mesures d’hygiène

                         Des citoyens responsables

Ils sont sortis nombreux pour débarrasser le centre médical de ses saletés

Le 1er adjoint au maire de la commune de Yako, Ernest Sibiri Yelkouni a embouché la même trompette, soulignant la responsabilité de chaque citoyen dans l’entretien de son cadre de vie et des lieux publics.   « Si nous changeons de comportement à partir d’aujourd’hui, cette journée de salubrité aura eu tout son sens. Nous sommes ceux qui salissent les endroits où nous nous soignons. Nous devons avoir le bon sens de jeter les ordures aux endroits indiqués », a laissé entendre le premier adjoint au maire de Yako.

Des représentants d’autres associations ont pris la parole pour féliciter le conseil provincial de la jeunesse pour son initiative tout en insistant sur le devoir de chaque citoyen de la province à être un acteur de changement dans son milieu de vie.

Le médecin chef du district sanitaire de Yako, DR Isabelle Ouédraogo est toute heureuse de constater ce bel exemple de participation citoyenne dans la gestion de la structure sanitaire.

                              Sensibiliser et prévenir

Elle soutient fièrement que l’activité du jour s’inscrit dans les actions du projet de sensibilisation sur la prévention des risques et infections en milieu des soins. Elle explique que la garantie des soins de qualité passe d’abord par de meilleures conditions d’hygiène.

               Les jeunes, acteurs de changement

Dr Isabelle Ouédraogo a souhaité que cette belle collaboration entre le conseil provincial de la jeunesse et le CMA se renforce au grand bonheur des usagers. Pour elle, c’est une fierté de constater que ce sont des jeunes qui ont porté cette initiative.  « L’hygiène sera ma priorité » déclare le médecin chef du district sous les applaudissements nourris de ses interlocuteurs.  Consciente que là où les jeunes s’engagent les résultats sont probants, Isabelle Ouédraogo espère que le conseil provincial de la jeunesse restera son allié dans cette quête d’un centre médical de Yako sain, agréable à fréquenter et bien équiper afin que ceux y pénètrent retrouvent la santé.

                      Dotation de matériels

Remise de matériel au district sanitaire

Comme pour ne pas faire les choses à moitié et prouver que le conseil provincial de la jeunesse se soucie de la pérennité de ses actions, il a doté le CMA de matériels notamment des cartons de savons, des lave-mains, des gans, des balais, des râteaux, des pelles. Il faut le préciser, c’est le correspondant du journal le pays qui a levé le lièvre sur sa page Facebook en notifiant l’insalubrité au sein du CMA. Réactif le conseil provincial de la jeunesse, fort de sa notoriété et de ses ressources humaines a jugé utile de réagir dans le bon sens et dans l’intérêt de toute la population du Passoré.

                                                                                        Faso nord info  

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *