Commune d’ Arbollé : La Police a désormais un siège adéquat

Arbollé, commune située dans la province du Passoré , région du Nord a vu l’inauguration de son nouveau commissariat de Police le  jeudi 02 septembre 2021. La coupure du ruban de cette infrastructure fruit d’un financement de L’État sur demande du conseil municipal s’est effectuée en présence du directeur général de la police nationale,  Jean Bosco Kienou, représentant le ministre de la Sécurité, du maire de la commune Boureima Wendbé Ouédraogo, de chefs traditionnels et de nombreux ressortissants de la localité.

Le Naaba Koom de Arbollé , par la voix de son Tooga -Naba a traduit toute la reconnaissance de la population d’Arbollé au gouvernement

Installée dans un magasin de fortune,  la police d’Arbollé  avait  du mal à assumer efficacement ses tâches. Le problème était crucial à entendre la maire Boureima Wendbé Ouédraogo au point qu’on menaçait de fermer le poste. Installé en 2016, le conseil municipal actuel   a  fait  de la construction d’un siège plus adéquat sa préoccupation.

La coupure symbolique du ruban marquant l’inauguration du nouveau siège de la police
Une vue du bâtiment administratif

Il a trouvé une oreille attentive, grâce au management d’un fils de la localité, Hervé Ouédraogo au près du ministère des infrastructures. Selon le maire, la sécurisation de la population est l’une des missions régalienne du conseil municipal et c’est pourquoi il était de son devoir d’œuvrer à ce que la Police puisse exercer sereinement et efficacement.

                                                            Mur de clôture et véhicule

Le maire de la commune Boureima W Ouédraogo, remettant un ordinateur au commissaire de police d’Arbollé

Il a traduit sa reconnaissance au gouvernement   particulièrement au ministère  des Infrastructures  et à Hervé Ouédraogo agent au dit ministère,  facilitateur de  la négociation pour la réalisation de ce siège composé d’un bâtiment administratif et 3 salles de détention  .

La forte collaboration entre les citoyens et la police au premier rang les chefs coutumiers a été sollicitée

Invitant la population à collaborer franchement avec les agents de la police, le maire Boureima W Ouédraogo tend toujours la main à l’Etat pour négocier le financement pour la construction d’un mur de clôture pour le  nouveau siège des « flics » . Au regard de l’étendue de la zone de couverture de ce poste de commissariat,  l’édile de la ville de Arbollé a souligné la nécessité d’un équipement en véhicule pour faciliter la mobilité des agents.

                                                                 Proximité et collaboration

Le directeur général de la police nationale a salué toute l’implication du conseil municipal dans la recherche d’un siège pour le commissariat

Prêtant une forte attention aux sollicitations du maire, le DG de la police  Jean Bosco Kiénou rassure qu’elles seront bien étudiées et traitées avec diligence. Il se réjoui de la forte implication du conseil municipal avec la complicité de Hervé Ouédraogo pour permettre la réalisation de ce  nouveau siège  des forces de sécurité. Pour lui, c’est une belle initiative  citoyenne en droite ligne de  l’appel du président du Faso Roch Marc Christian Kaboré stipulant que  « la lutte contre l’insécurité se fera avec la nécessaire proximité et la collaboration de la population ».

Le DG , essayant une des deux motos , remises au commissariat de police d’Arbollé .

Renchérit, le DG Kiénou,   «  l’implication de la population à l’exercice des missions de sécurité sous la forme d’une coproduction de la sécurité dans le contexte actuel ne fait pas l’ombre d’un doute. C’est même une impérieuse nécessité du fait du contexte sécuritaire dans notre pays ».

                       Du matériel bureautique, informatique et deux motos

Traduisant   la volonté  du ministère de la sécurité à accompagner l’opérationnalisation du commissariat de police de Arbollé, le DG a remis sur place, des équipements notamment du matériel informatique et bureautique et deux motos.

Du matériel pour renforcer l’opérationnalisation des activités policières en attendant le mur de clôture et le véhicule

Il a souhaité que l’engagement du conseil municipal  à accompagner la police se renforce  davantage pour l’intérêt de tous. La forte mobilisation du jour traduit clairement que  la construction de ce bâtiment  était  attendue par  la population.

De nombreux fils et filles de la localité étaient présents

Des fils et filles de la localité parmi lesquels, le président du conseil régional Réne Bila Zida , le député François Sawadogo ,  sont venus de plusieurs horizons du pays pour célébrer avec la population locale, l’inauguration du joyau. Le Naaba Koom de Arbollé, par la voix de son Toogo-naba  a traduit toute la reconnaissance de la population au gouvernement  et rassuré de son  engagement à soutenir et à faciliter le travail des spécialistes de la sécurité.

                              Un appui conséquent du gouvernement et des partenaires

La salle de conférences de 300 places construite sur fonds propres du budget communal
Le bâtiment abritant le service de l’État civil

Le maire de la commune Boureima W Ouédraogo a réaffirmé les efforts consentis par le conseil municipal pour doter Arbollé de services  sociaux de base. IL a cité de nombreuses réalisations d’écoles, notamment de forages, d’écoles et de  structures sanitaires pendant  son mandat. Profitant de cette cérémonie d’inauguration du siège du commissariat de la police, il a fait visiter une salle de conférences de 300 places  nouvellement construite sur fonds propre du budget communal  dans l’enceinte de la mairie.

Un bâtiment servant de stockage de matériel et d’archivage

Les visiteurs ont aussi découvert en ces lieux, un nouveau bâtiment abritant le service de l’Etat civil et un autre servant de magasin de stockage de matériel. Boureima W Ouédraogo souligne que les acquis sont nombreux, mais les attentes restent toujours immenses.

photo entre les chefs traditionnels et quelques officiels

Il sollicite   un appui conséquent du gouvernement,  des partenaires techniques et financiers et une participation citoyenne des ressortissants de la commune  pour des investissements  plus structurants  qui serviront de base  pour enclencher un véritable développement de la commune d’ Arbollé.

Inoussa Ouédraogo

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *