Commune de Arbollé : Le «  Baskougni », pour célébrer la fin de l’hivernage

image_pdfImprimerimage_printImprimer

L’édition 2019 de la fête de « Baskougni », célébrée chaque année à cette période pour marquer la fin de l’hivernage a eu lieu le 16 novembre 2019, précisément  dans le canton du Naba Koom de Ramessoum a Arbollé dans la province du Passoré.

Abandonner la daba après le labour des champs pour attendre tranquillement la récolte, c’est en  substance la signification de la fête de « Baskougni »  célébrée somptueusement  chaque année dans le  canton de Ramessoum à Arbollé. L’actuel chef du dit canton Naba Koom s’attache à la perpétuation de cet héritage que ses ancêtres lui ont légué.  Au regard de la mobilisation de la population et des réjouissances ce jour, on comprend aisément que le responsable du canton a l’onction de ses sujets. Ramessoum est fortement attaché à ses coutumes. Crépitements d’armes, chants et danses, applaudissements nourris,  ripaille à plusieurs endroits, tous les petits plats ont été mis pour faire cette de cette  fête un événement grandeur nature.

  Salutations et cadeaux  

Comme pour témoigner au chef leur entière allégeance au chef de canton, les habitants  qui franchissaient le palais du chef, s’agenouillaient  pour saluer le maître des lieux. Impeccablement habillé, assis majestueusement sur son trône, le chef recevait les salutations et les  cadeaux à lui remis.

Au nombre des invités, des autorités locales et administratives de la province, des hommes politiques, des personnes de ressources   venus traduire leur marque de respect et d’encouragement au garant de la tradition à Arbollé. Prenant la parole,  la vedette du jour a remercié les ancêtres  pour le bon déroulement de la saison pluvieuse et aussi témoigner sa reconnaissance pour  la quantité des récoltes visiblement, abondantes. Il a demandé  l’assistance et la  protection divine afin que les habitants du canton puissent  jouir tranquillement  des fruits de leur labeur.

 Vaincre les forces du mal

Devant la population et les invités Naba koom a exhorté aux ancêtres et à Dieu tout puissant d’accorder leur miséricorde  pour que le pays des hommes  intègres puisse vaincre les forces du mal semant  à plusieurs endroits  la mort et la désolation. Il a invité l’ensemble des fils et filles du pays à unir leurs forces   pour bouter les adeptes des tueries et de la violence hors de nos  frontières. Fait marquant,  la présence fort remarquée du maire de la, commune de Arbollé, Boureima Zangbé Ouédraogo et ses collaborateurs à cette fête. Comme quoi développement local rime avec la magnification de l’identité  culturelle  de chaque terroir.

Faso-nord.info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *