Plan communal de développement de la commune de Gourcy : Plus de 6 milliards à mobiliser

Réunis en session extraordinaire le samedi 14 avril 2018, les conseillers municipaux de Gourcy ont adopté à l’unanimité le Plan communal de développement (PCD) 2018 – 2022 de leur collectivité territoriale.

 C’est sous réserve de la prise en compte des amendements apportés au cours des débats que le PCD 2018 – 2022 a été adopté par l’ensemble des 80 conseillers présents sur 94, 14 absences ayant été constatées dont 4 excusées. D’un coût total de six milliards treize millions vingt et un mille quatre cent quatre-vingt-cinq (6 013 021 485) francs CFA, le plan a prévu une contribution locale de six cent un millions trois cent deux mille cent quarante-huit (601 302 148) francs CFA et un besoin de financement de cinq milliards quatre cent onze millions sept cent dix-neuf mille trois cent trente-sept (5 411 719 337) francs CFA. D’une volume de 131 pages, le PCD dont l’objectif global  est « d’améliorer les conditions de vie des ménages d’ici 2022 à travers l’accroissement de la production et des revenus, la réduction de l’insécurité alimentaire et l’amélioration de l’accès aux services sociaux de base »a été élaboré à partir du guide méthodologique révisé et de la vision du PNDES avec l’accompagnement technique du bureau d’études TUUSI – Services et Développement (TSD). Il est structuré en deux parties. Une première partie ‘’Diagnostic’’qui fait ressortir les forces etfaiblesses, les opportunités et les menaces  et une seconde partie ‘’Programme d’actions’’  qui définit la vision, les missions, les objectifs et les axes d’orientation stratégique de la commune.  Dans cette dernière partie, trois axes stratégiques ont été identifiés avec des objectifs spécifiques suivis d’actions prioritaires bien définies pour l’atteinte de l’objectif global. Ce sont : Axe 1 : Le développement des secteurs porteurs de l’économie ; Axe 2 : La consolidation du capital humain et la promotion de la protection sociale, Axe 3 : Le renforcement de la bonne gouvernance locale ; le second axe engloutissant 4 545 571 485FCFA, soit près de 75% du budget total. En divers, il a été,entre autres, question de la tenue des sessions ordinaires, de la dotation en vivres des écoles, de la gestion du parc automobile et du foncier. Pour le maire, Kadidja Traoré, la forte présence de conseillers  et l’esprit dans lequel se sont déroulés les échanges sont le signe que le PCD  tenait à cœur les élus locaux. Elle a exhorté tous les acteurs impliqués dans sa mise en œuvre à jouer pleinement leur  partition pour le bien être des 126 760 habitants de la commune (RGPH 2006 TSD projection en 2022) car pour elle,  ‘’ ensemble tout est possible’’.

 Ils ont dit après la session :Dominique O. Ouédraogo, ex maire et conseiller régional : J’ai fait mes observations de fond et de forme sur ce document qui constitue une boussole, un tableau de bord  pour la marche de notre commune. Le plan est ambitieux et surtout réaliste et réalisable pour peu qu’il y ait la volonté et des stratégies efficaces de mobilisation des besoins de financement à l’image des tables rondes du PNDES et pourquoi pas des fora…

Ousséni Ouédraogo, conseiller du secteur 5 : c’est de façon consensuelle que le PCD a été élaboré et adopté.  Vivement que dans son exécution les populations des villages et des secteurs votent leurs conditions de vies s’améliorer. Pour cela, j’invite tous les conseillers municipaux à unir leurs forces, à fédérer leurs énergies pour que l’objectif soit atteint d’année en année jusqu’en 2022. 

 

Adama Bologo, conseiller du village de Niességa : je suis fier de voir notre commune disposer enfin d’un guide d’orientation et de plaidoyer qu’est le PCD. Félicitations à tous ceux qui ont œuvré pour son élaboration. En tant qu’élus, nous nous attèlerons à sa mise en œuvre conséquente pour l’atteinte des résultats escomptés.

 

Faso-nord.info

 

 

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *