Concours directs 2018 de la fonction publique : Eddie Komboigo vole au secours de ses frères du Passoré

image_pdfImprimerimage_printImprimer

 Le président du CDP Eddie Komboingo ne cesse de multiplier les gestes pour imprimer sa volonté de présenter une autre image de son parti  en misant sur  la  jeunesse. Sa dernière action majeure , un soutien au profit de 400  jeunes pour leur formation aux  concours  directs de la fonction publique  session 2018 et des moyens   mis à leur disposition  pour leur déplacement à Ouahigouya au moment de l’administration des épreuves.

 

Contribution à la formation de 400  jeunes un mois durant à Yako aux  concours à raison  de 5000 FCFA chacun  , dotation de cars pour leur déplacement à Ouahigouya,  ceux qui ont été dans les bonnes grâces du président du CDP , Eddie Komboigo  ont été  épargnés  d’un certain nombre de contraintes à l’occasion de cette session 2018 des concours directs de la fonction publique .

Et comme bien polir l’image du bienfaiteur ou pour engranger des bénédictions dans le sens de leur réussite, les membres de l’équipe   à leur   arrivée  à Ouahigouya  ont rendu visite au roi du Yatenga Naba-Kiba .

                                          Un acte inoubliable

La structure initiatrice de la formation durant le temps imparti aux différents concours n’a pas eu de peine pour recruter des candidats . Eddie a encore facilité la participation de ces poulains  à ce cadre de formation .  Nombreux de ces 400 jeunes bénéficiaires disent manquer de mots  pour Ipprécier le geste de leur bienfaiteur .

Ils clament que c’est une action concrète qui leur va droit au cœur et qui restera gravée dans leur mémoire . S’il est vrai que tout bon politicien doit être à l’écoute de ces citoyens  et travailler  à l’amélioration  de leur condition  de  vie , Eddie Komboigo à su se mettre sur la bonne trajectoire.  En ces temps  où les jeunes   sont confrontés au chômage    , quoi de plus louable que de leur assister dans la recherche d’emploi .

                                             Servir d’exemple  

Il est  connu que  quand un politicien pose un acte, il attend un retour sur investissement.  et il n y a pas de doute que de ces 400 jeunes , le président du CDP en recrutera des alliés , des ambassadeurs pour l’accompagner dans son combat politique  ou du moins des votants .

On est souvent enclin à brocarder de noir  les actes des hommes politiques , mais  quand la portée soulage visiblement  les  bénéficiaires,  il faut saluer le mérite de l’auteur  et en parler pour que cela serve d’exemple. Pour sur,  d’autres politiciens et des personnalités d’autres secteurs d’activités se feront entendre les années à venir au grand bonheur des futurs   prétendants aux concours.

 

Faso nord info

 

 

 

 

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *