Conseil municipal de Ouahigouya :  Les autorités se soumettent à la redevabilité et à l’interpellation citoyenne

image_pdfImprimerimage_printImprimer

La première session ordinaire de l’année 2019 du conseil municipal de Ouahigouya s’est tenue du 27 au 28 mars 2019. Présidée par Basile Boureima OUEDRAOGO, maire de ladite commune, la session a réuni les  conseillers des 15 secteurs et  des 37 villages de la commune. Plusieurs délibérations ont été examinées et adoptés au cours de cette session

 

 

 

Les élus municipaux de Ouahigouya ont répondu à la convocation de cette première session de l’année 2019 et conformément à leur mission. Ils ont statué sur des questions  relatives à la vie de la commune. Dans son mot d’ouverture, Basile Boureima Ouedraogo, maire de Ouahigouya a salué la mobilisation des élus locaux. Il a informé le conseil de la nomination  Salifou Ouédraogo, élu du secteur 7 au  poste de ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydro-agricoles. Toute chose qui honore l’ensemble du conseil selon le maire.

                                          Hommage à la femme

Poursuivant toujours , il a ensuite rendu  hommage aux  conseillères pour l’organisation réussie de la célébration 2019 de la journée internationale de la femme.  Au titre des délibérations,  un projet de renforcement les capacités des agents de la police municipale adopté. Il s’agit de l’organisation d’un concours professionnel au profit de ces agents. Une occasion qui permettra à 5 assistants de police d’accéder à la catégorie C1 . Ce recrutement selon le conseil se déroulera au plus tard en fin septembre 2019.  A fin de favoriser une meilleure participation communautaire et citoyenne à travers des actions de  redevabilité et d’interpellation, fait une délibération instituant les espaces de dialogue et d’interpellation communautaire (EDIC) de la commune de Ouahigouya.

Participation citoyenne  et amélioration  des recettes

Ce cadre permettra de favoriser le dialogue et le partager des informations avec toutes les forces vives de la commune. Les dépenses liées à l’organisation de l’EDIC, qui se tiendra annuellement seront désormais prises en charge par le budget communal. La troisième délibération porte sur la conclusion d’un contrat de bail à usage de site radioélectrique avec une téléphonie mobile.

Ce contrat permettra à la commune d’accroître ses ressources propres par la location dudit terrain pour un montant mensuel de 270 000 F CFA soit 3 240 000 F CFA l’an.  Le dernier acte pris à cette session porte sur la gestion du stade municipal. Le maire Basile Ouédraogo a souligné que  l’absence de textes réglementaires sur la gestion du stade municipal, les nombreuses demandes d’occupation pour diverses manifestations et l’occupation gratuite des locaux par des structures sportives a favorisé une réflexion sur une clarification de la gestion de cette infrastructure communale. C’est ainsi qu’une délibération a été prise pour fixer  les tarifs d’occupation du stade municipal de Ouahigouya.

Alceny Diallo,  statgiaire

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *