Correction du CEP au Loroum : Le SYNATEB pose ses conditions et menace


La fin de l’année scolaire 2019-2020 s’annonce tumultueuse pour les acteurs de l’éducation de la province du Loroum. À côté de l’insécurité et de la maladie à coronavirus qui ont frappé de plein fouet l’année scolaire, c’est le syndicat national des travailleurs de l’éducation de base(SYNATEB) qui menace de monter au créneau, et pour cause !
En effet, selon nos informations, les militants du SYNATEB ont tenu une rencontre courant juin pour exiger des chefs de circonscriptions d’éducation de base la suppression de la double participation des enseignants à l’organisation de l’examen du CEP et du concours d’entrée en classe de 6è. Les partenaires sociaux iront plus loin dans leur démarche en indiquant leur revendication dans une correspondance adressée à la directrice provinciale de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle(DPEPPNF). Dans ladite lettre, le syndicat s’oppose à toute double participation à l’examen, même les instituteurs principaux qui ont présidé les centres de composition. C’est dire que tout enseignant quelle que soit sa qualification ne devrait participer à la surveillance puis à la correction. Ils entendent boycotter les travaux de la correction si un des Chefs de circonscription nommerait un surveillant dans la commission de correction. Les signataires de la lettre justifient leur action par souci de justice social. On le sait bien, l’organisation des examens scolaire est régie par un manuel de procédure auquel, les chefs de circonscription d’éducation de base s’inspirent pour le choix des acteurs, la revendication de ladite structure syndicale prend-t-elle en compte les instructions de ce manuel. Bien malin qui saurait répondre !  
Faso-nord.info qui suit cette affaire pour vous espère que les uns et les autres trouveront un consensus pour le bonheur des candidats.
Faso-nord.info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *