Covid19 et insécurité alimentaire au Passoré : Se protéger, bien se nourrir et reverdir la nature

Afin de permettre aux populations à la base de faire face au COVID 19  dans la province du Passoré, l’Association pour la Protection de l’Environnement et du Développement Rural (APDR), a offert le jeudi 14 mai 2020,   du  matériel agricole et de protection contre la maladie à coronavirus  à ses   membres.

Permettre aux populations de 12 villages des communes de Yako et de Gomponsom à entreprendre des activités dans le sens d’accroitre leur résilience contre l’insécurité alimentaire et   cette pandémie du COVID19, c’est la vision de l’Association pour la Protection de l’Environnement et du Développement Rural (APDR). Le président de l’APDR, SayoubaBounkoungou  traduit sa conviction que la capacité de la population à résister contre cette maladie à coronavirus passe surtout par sa capacité à s’alimenter durablement. Comme pour dire que ventre vide n’a  point d’oreilles.

S’alimenter et combattre le covid 19

Tout en incitant ses membres au respect des mesures barrières  en mettant à leur disposition les outils indispensables  à savoir des lave-mains, des  cache-nez, du savon et autres , l’APDR a  fait  une pierre deux coups en leur offrant du matériel agricole composé de brouettes, de pioches , de gans ,de cisailles , des machettes etc. …. Cette activité de l’APDR marque la mise en œuvre du projet « Régénération, naturelle assistée (RNA) » sous le concept « Les communautés reverdissent le sahel ». Sur le volet des gestes barrières contre le covid 19, un agent de santé du centre médical de Gomponsom, Michel Sawadogo a fait l’endroit du public une démonstration du bon usage des lave-mains et des autres outils de protection. Un moment fort   apprécié par le public  à travers des applaudissements.

Interventions pertinentes

Pour SayoubaBounkoungou, la forte présence de plusieurs couches sociales   à cette activité témoigne que les domaines d’intervention répondent à leurs attentes   .Il a informé que APDR est bénéficiaire depuis 2018  d’un financement d’une organisation néerlandaise dénommé both Ends. APDR et son partenaire travaillent sur un programme intitulé «  Les communautés reverdissent le Sahel ». A en croire SayoubaBounkoungou, environ 1000 producteurs depuis le début de ce programme se lancent chaque année individuellement ou en communauté dansla collecte de moellons, la réalisation de cordons pierreux  la confection des demi-lunes et du Zai. La pratique de la régénération naturelle occupe une grande place dans la mise en œuvre des activités de ce projet.

Se réadapter

Pour le président, dans ce contexte de la maladie à coronavirus, il est nécessaire que APDR réadapte son approche en conseillant ses membres à poursuivre les activités dans le strict respect des gestes barrières. Le premier adjoint au maire de la commune de Gomponsom, OusmaneKalaga a traduit ses remerciements et toute la reconnaissance de la commune à APDR pour ses actions favorisant   l’autonomisation des  populations rurales. Il a invité les bénéficiaires du matériel à un bon usage pour se protéger du COVID19 et à s’en servir  pour assurer la sécurité alimentaire dans les localités couvertes  par le projet. L’autorité communale réaffirme que les activités de APDR participent fortement  à l’assise du développement durable dans les communes bénéficiaires.

Faso nord info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *