Démocratie et développement: Le mouvement  M2D en ordre de bataille dans le Yatenga

Le Mouvement pour la démocratie et le développement (M2D) basé à Ouahigouya et intervenant dans sur toute l’étendue du territoire de la province du Yatenga a tenu son assemblée générale le samedi 28 janvier 2017 sous le thème « Rôle des structures associatives dans la communalisation intégrale ». Avec comme invité d’honneur, le coordonnateur du programme d’appui au développement sanitaire(PADS), Abdoul Karim Sawadogo, cette rencontre a été une occasion de renseigner les adhérents sur les statuts et le règlement intérieur de la structure, sa vision et les objectifs poursuivis  

 

« Qui veut aller loin ménage sa monture » dit-on. Le Mouvement pour la démocratie et le développement (M2D) a bien compris ce maxime populaire en installant ses structures dans les 13 communes de la province du Yatenga et dans les 15 secteurs de la ville de Ouahigouya. Elle a fait la preuve de son maillage dans cette province à travers la forte mobilisation au cours de cette assemblée générale.  Toutes les structures mises en place ont pris part à cette Assemblée générale .  S’affichant comme un mouvement de masses, le M2D entend continuer son implantation dans les villages. Engagés à travailler avec des militants conscients et déterminés, les dirigeants de l’association ont jugé utile d’échanger avec les participants sur les textes régissant la vie de l’association, sa vision, ses objectifs, sa structuration, sa stratégie d’intervention.  Il a été rappelé que la raison d’être de cette structure est de promouvoir les droits humains, la culture de la paix et de la solidarité, la gouvernance locale, de protéger et défendre l’environnement. Suivra la communication sur le « Rôle des structures associatives dans la communalisation intégrale ». Le communicateur Abdoulaye Sawadogo a axé son intervention sur les différentes formes d’association, l’intégration de l’association dans son milieu et son rôle dans la mise en œuvre de la gouvernance locale. Prenant la parole à la suite du communicateur, le secrétaire exécutif de M2D, Harouna Kiemdé a invité les participants à faire des propositions d’activités à mener dans les différentes communes. Se voulant précis, il indiquera qu’il revient à chaque structure d’identifier les actions pertinentes et porteuses.  Après la phase d’identification et la planification des activités, il reviendra aux dirigeants de rechercher les moyens pour la mise en œuvre.Il a invité chaque structure à s’impliquer dans la recherche des solutions aux problèmes auxquels sont confrontés les autorités communales pour assurer le bien- être des populations. Tout membre de l’association insiste le secrétaire exécutif provincial doit s’impliquer dans la gestion des investissements, l’entretien des équipements et des réalisations dans sa commune. Aussi, doit-il exercer une influence positive ou de veille afférentes aux actions des autorités locales. En claire, le M2D à en croire Harouna Kiemdé s’engage à canaliser et à former la jeunesse pour en faire une ressource pour le développement local. Au nombre des activités déjà menées, il a cité l’organisation de la coupe de l’Unité et du Progrès, des campagnes de reboisement, des conférences publiques, des tournées pour l’implantation de l’association dans les secteurs de Ouahigouya et dans les communes de la province du Yatenga.

                                                      

 

     Faso-Nord.info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *