Dépôt pharmaceutique -CHUR-Ouahigouya : le bâtiment, des médicaments et du matériel bureautique dévorés par un incendie.

Des cartons de médicament, du matériel bureautique et même des salles ont été dévorés par le feu ce mercredi  15 décembre 2021 au Centre Hospitalier Universitaire Régional de Ouahigouya.

L’incendie s’est limité au magasin de la pharmacie
Le feu a été maitrisé grâce à la promptitude des soldats du feu

Commencé aux environs de 14h, c’est aux environs de  15heures que les soldats du feu ont pu contenir l’ardeur des flammes de l’incendie survenu au dépôt pharmaceutique  du CHUR de Ouahigouya. Alertés, ceux-ci se sont déployés. Aidés par la population, ils sont parvenus à sauver une importante quantité de produits médicaux du magasin.

Le DG du CHUR rassure que cet incendie ne va compromettre la prise en charge des patients

Pour Simplice W. Bonkoungou, Directeur Général du CHUR, c’est aux alentours de 14 heures que l’incendie s’est annoncé dans le magasin du dépôt pharmaceutique  de l’hôpital. Il ajoute qu’il y a eu des dégâts au niveau des médicaments, de l’infrastructure et quelques mobiliers de bureau .

le feu a dévoré une partie des médicaments et du matériel bureautique

Il précise également que ce qui a été consommé au niveau des médicaments est essentiellement des kits pour la prise en charge des cas des patients.

Une population solidaire et compatissante

La population s’est mobilisée avec les soldats du feu pour éteindre l’incendie

Dès la déclaration de l’incendie, les populations se sont mobilisées aux côtés des Sapeurs-Pompiers. Ils ont beaucoup contribué dans l’évacuation des salles. « Je voudrais saluer la promptitude de la réaction des usagers de l’hôpital. Cela nous a permis de sauver une bonne quantité des médicaments », a reconnu le Directeur Générale du CHUR, M. Bonkoungou.

Une grande partie des médicaments a été sauvée

Il termine en rassurant la population que le niveau central a promis de renforcer immédiatement le stock de médicaments du CHUR pour permettre la prise en charge des patients qui y viendront.

En rappel, le dépôt pharmaceutique de ville de Ouahigouya avait déjà pris feu le 13 mars 2020.

                                                                                                               Gildas Wendkuni SALO

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *