Désenclavement de Rambo et ses environnants  : Le député Barry offre 3 pirogues aux populations 

Les populations des villages de Rambo dans la commune de Titao et d’autres villages environnants, difficilement accessibles en raison de bas-fonds ou de l’impact du barrage de Guitti, étaient dans la joie le lundi 20 août 2018. En effet, le député Boureima Barry à mis à  leur disposition 3 pirogues au cours d’une sobre cérémonie dans le village de Rambo.

 

L’eau c’est la vie, dit-on. Mais par le fait des actions anthropiques ou des catastrophes naturelles, elle peut  se révéler  un cauchemar pour la survie de l’homme. Cette réalité est vécue par les populations de Rambo, Koumna, Vini, Ouanobé, Goubi, Todiam, Kourfaien, En effet,  Aller d’un village à l’autre en cette saison pluvieuse relève d’un parcours du combattant pour les habitants de ces villages.  En croire aux populations,   pour rallier Koumna à partir de Rambo ou de Ouanobé à Vini, il faut obligatoirement prendre  pirogue ou contourner sur distance de plus d’une soixantaine de kilomètres. Ce qui constitue une équation pour nombres familles qui possèdent vergers ou champs sur l’autre rive.

Un ouf de soulagement en attendant 

‘’C’est un ouf de soulagement pour nous qui étions dans la souffrance depuis longtemps à cause de l’eau du barrage. Nous sommes profondément marqués par ce geste du député à qui nous remercions grandement.’’, s’est réjoui le président du conseil villageois de développement (CVD),  Karim Belem. Tout comme le CVD, les femmes, les vieux, les jeunes des différents villages présents ont traduit leur reconnaissance au donateur. Quant à l’utilisation et l’entretien des pirogues, le CVD Karim Belem rassure: «  Nous avons des jeunes qui travaillent permanement avec les ‘’ bozos’’ et qui sont disposés à assurer le fonctionnement des pirogues.’’ Présent à cette cérémonie, le premier adjoint au maire de Titao, Mamoudou Ganamé, a salué le geste du député, qui,  constitue une épine de moins pour l’exécutif communal.

Même son de cloche que Lassané Doga, président de la commission Affaires générales et sociales du conseil régional du Nord, qui n’a pas manqué d’inviter les populations faire bon usage des pirogues. En entendant des solutions pérennes, Boureima Barry dit trouver par ce geste des formules palliatives pour soulager les populations des villages de Rambo et les villages rattachés et entend porter la préoccupation au gouvernement.

Faso-nord.info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *