Direction diocésaine de l’enseignement catholique de Ouahigouya : Les efforts des enseignants et des élèves magnifiés

Des enseignants et des élèves  de la direction diocésaine de l’enseignement catholique de Ouahigouya  ont été primés pour leurs résultats de l’année scolaire 2018-2019   au cours d’une journée de l’excellence, 14 éme du genre,   organisée  le samedi 06 juillet 2019 à Gourcy , chef lieu de la province du Zondoma . C’était  en présence   du  Père Evêque , Justin Kientega , Evêque de Ouahigouya   patron de la  cérémonie , du  DG de la Caisse nationale de Sécurité sociale , Lassané Savadogo  parrain et de nombreux autres invités .

 

 

 » Cette année et comme les années précédentes nous sommes très satisfaits des résultats engrangés par les différentes écoles  . Et c’est pour magnifier ces résultats  que nous organisons cette cérémonie  » a introduit  Marcellin Ouédraogo, le président diocésain des parents d’élèves.

Les taux de succès des établissements de la direction diocésaine de l’enseignant catholique de Ouahigouya  aux examens de cette année 2018-2019 corroborent  largement  cette déclaration  du premier intervenant: 83, 11% de taux de  succès au CEP , 85, 12% au BEPC , 85, 36%  au baccalauréat série A et 65, 51% en série D au premier tour .  « Chers enseignants et chers élèves , votre ardeur au travail et votre abnégation ont produit de beaux et bons résultats en cette fin d’année  » se réjouie  Abbé Wenceslas Zoungrana .  Attachée à la culture de l’excellence et pour qu’elle serve de boussole  pour les enseignants et les élèves , les plus méritants ont été récompensés .

  Trois écoles créditées de 100% au CEP

La meilleure  fille au CEP , Kindo Mariétou avec 152 points est  de l’école saint Joseph B de Gourcy. Nikiéma Fabrice  le meilleur garçon,   147 points est de l’école st Joseph A de Gourcy . Ces deux écoles  tout comme l’école Ste mairie de Titao ont enregistré un taux de succès de 100% à l’examen du CEP. Elles sont suivies par l’école Sainte Thérèse de Kongoussi avec un taux de succès de 98, 24% . Les titulaires de ces classes de CM2 , la meilleure fille et le meilleure garçon ont été fortement récompensés .

Toujours au niveau du primaire , un concours organisé pendant le  mois de mai 2019  et qui concerné les classes de CE2, CM1 et CM2 a permis de retenir les 05 meilleurs de chaque division . Ces derniers sont repartis les bras chargés de cadeaux. Des enseignants qui  se sont illustrés à l’occasion du concours ont été aussi primés. Au secondaire , l’excellence a concerné les élèves des classes de 6éme , particulièrement les 3 premiers en français , anglais et mathématique

     Viser  toujours la perfection

 » Vous avez été distingués  parmi vos collègues et camarades de classe. Ce n’est pas un aboutissement mais une invitation à aller de l’avant , à viser toujours la perfection. En cultivant toujours en vous le goût  du travail bienfait , vous entrainerez à votre suite vos collègues et camarades sur le chemin de la perfection » a précisé le Père Evêque Justin Kientéga.  » La journée de l’excellence , un cadre de reconnaissance solennelle des efforts de tous ceux qui s’investissent à l’atteinte de ce noble objectif  » a renchéri  le DG de la CNSS , Lassané Savadogo ,  parrain de la cérémonie .

Il a particulièrement souligné  le mérite de l’église catholique , s’investissant  depuis une centaine d’années pour assurer une éducation intégrale et inclusive aux enfants.  « Seules des ressources humaines bien éduquées , bien formées, et ayant constamment chevillés au corps les valeurs de courage , du don de soi , du pardon , de la générosité , de la discipline , de la justice , de l’équité , de la foi donnent des  gages de réussite » foi de Lassané Savadogo.  Appréciant la contribution apportée par la CNSS et son DG à l’organisation de cette 14 eme édition de la journée de l’excellence , le premier responsable du diocèse de Ouahigouya fait le constat que cela traduit  la conviction de la CNSS que la sécurité sociale passe avant tout par la sécurisation d’une jeunesse bien éduquée.

     Partenariat exemplaire entre la CNSS et l’enseignement catholique

Au cours des différentes interventions , la qualité du partenariat entre  l’institution  d’enseignement de l’église catholique et la CNSS a été soulignée à plusieurs reprises . Pour preuve de nos jours , 1267  agents du conseil national de l’enseignement catholique sont enregistrés dans les registres de la CNSS.  A  l’occasion des journées de l’entrepreneuriat burkinabé en 2013 rappelle , Abbé Wenceslas Zoungrana  ,  l’enseignement catholique a reçu le prix du meilleur employeur de la CNSS .

Il aussi bénéficié du prix de meilleur partenaire de la CNSS en 2016 . Toute chose qui fait dire à Lassané Sawadogo, le DG  que la caisse nationale de sécurité sociale ne saurait se dérober de sa responsabilité sociale dés lors qu’elle est sollicitée par des partenaires sociaux irréprochables et entièrement dévoués  à la promotion sociale des populations et des plus démunis. La partie émouvante de cette cérémonie a été la prestation des élèves  malvoyants . A travers  un récital , poétiquement  rendu , ces élèves ont montré  qui’ ils peuvent apprendre comme les autres tout en dénonçant  le rejet et la stigmatisation que la société leur impose. Touché par ce plaidoyer des apprenants malvoyants, le président du comité communal de jumelage de Gourcy, Soumaila Ouédraogo leur  accordé un chèque de 100000 F CFA

Remerciements à l’Etat et ses structures déconcentrées

Le ministre de l’Agriculture, Salifou Ouédraogo a apporté son soutien à l’organisation de cette 14eme édition de l’excellence . Il  y a été représenté par son directeur de cabinet , Emmanuel Ouédraogo . La culture est sérieusement prise en compte dans les établissements de l’enseignement catholique. Au cours de cette cérémonie ce sont les élèves qui ont assuré l’ambiance à travers chants , danses , sketches etc.

Se distinguant par l’excellence de l’éducation donnée dans ses écoles, lycées , centre de  formations et universités , l’église catholique n’entend pas dormir sur ces lauriers  » Pour un rayonnement plus éclatant de l’éducation catholique , engageons -nous »  a lancé Abbé Wenceslas . Le diocèse de Ouahigouya indique-t-il compte 12 écoles primaires , 9 établissements secondaires et 3 écoles maternelles. Le directeur et le Père Évêque ont traduit leurs sincères reconnaissances à l’état et à ses structures déconcentrées pour leur soutien au bon fonctionnement de ces cadres d’éducation .

Faso nord info