Dragons Kung-Fu CLUB de Ouahigouya : Un brillant examen de passage et des médailles arrachées dans un fleuve de difficultés

Les dragons jaunes Kung-Fu Club de Ouahigouya a organisé une cérémonie de remise de ceintures et de médailles aux lauréats de l’examen de passage et du championnat national. L’activité s’est déroulée le samedi 04 mars 2017 sur le plateau omnisports de l’Ecole Nationale des Enseignants du Primaire (ENEP) de Ouahigouya.  

Pour la circonstance, le directeur technique national de cette discipline est venu avec d’autres acteurs.  Les vedettes du jour étaient les 49 dragons promus au grade supérieur après l’examen de passage du 22 janvier 2017 et les 19 médaillées décrochées lors du championnat national le 26 septembre 2017 à Ouagadougou.  Parents des apprenants, sympathisants, autorités sportives et administratives ont pris part à cette fête de récompenses. Moustapha Sawadogo, le porte-parole des parents a relevé le caractère bénéfique de la pratique de ce sport sur les enfants et sur les personnes âgées.  Il a salué la détermination de l’encadreur qui, enseignant de son état fait un aller- retour de 25 km par jour afin de s’adonner à sa seconde passion qu’est d’initier les enfants aux arts martiaux. Convaincu que la pratique de ce sport est bénéfique, le porte-parole des parents a plaidé pour que les autorités soutiennent les Dragons Kung-fu Wushu club de Ouahigouya.  Pour l’examen, sur la cinquantaine de candidats, quarante-neuf ont réussi le passage. Les lauréats dans les différentes catégories sont repartis avec leurs ceintures de grade supérieur fièrement attachées.  Le club Dragons jaunes faut-il le rappeler est une initiative de Mathias Sanou, instituteur de profession et instructeur en arts martiaux. Prenant la porte, il s’est dit être honoré par la présence des évaluateurs venus de la capitale. Se réjouissant de l’adhésion et de l’intérêt des enfants aux arts martiaux, il a profité de l’occasion pour demander un appui dans le sens de résoudre certaines difficultés. Il citera l’insuffisance du matériel d’entrainement, le manque d’un plateau de sport propre au club. A ce sujet, il fera remarquer que le club fait le tour des plateaux du lycée municipal, de la plateforme maraîchère et de l’ENEP pour ses entraînements. Une promenade qui dissuade certains parents à inscrire  leurs enfants.  Mathias Sanou pense également que son rapprochement à la ville de Ouahigouya lui permettra de mieux se consacrer aux activités du club. Il a lancé un appel à toutes les bonnes volontés pour un éventuel soutien. Tout apport se convainc-t-il contribuera  à la promotion de cette discipline sportive dans la région du Nord. A son tour le Directeur Technique National (DTN) de la fédération Kung-fu Wushu, Oumar Coulibaly, précisera que le déplacement de sa structure se situe dans le cadre du programme fédéral.C’est l’occasion de voir la mise en œuvre du programme du club, de corriger les écarts et de donner des conseils sur les techniques du Kung-fu Wushu d’où toute l’importance de cette cérémonie organisée par le club de Ouahigouya. Il n’a pas tari d’éloges à l’endroit de l’instructeur de Dragon jaunes, Sanou Mathias et ses collaborateurs sans manquer de leur inviter à redoubler d’efforts pour faire rayonner le Kung-fu Wushu de mille feux dans la région du Nord .

Faso-nord.info    

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *