Education à l’inclusion financière : Toutes les facettes dévoilées aux jeunes de Ouahigouya

Ouahigouya a abrité la semaine mondiale de l’inclusion financière autrement appelée « Global Money Week »   tenue du lundi 22 au dimanche 28 mars 2021 sous le thème « Prenez soin de vous, prenez soin de votre argent ».  Elle a été organisée par le secrétariat permanent pour la promotion de l’inclusion financière soutenu par United Nations Capital Développement Fund (UNCDF) et la coopération Luxembourgeoise sous le parrainage du ministre de l’Agriculture , des Aménagements hydro-agricoles et de la Mécanisation. La cérémonie de clôture de cette célébration a eu lieu le samedi 27 mars 2021.

La cérémonie de clôture de global Money Week 2021 a mobilisé plusieurs couches de Ouahigouya

Après Ouagadougou, Bobo Dioulasso, c’est autour de la ville de Ouahigouya d’abriter cette année la célébration de la semaine de Global Money Week. L’objectif de l’organisation de cette semaine   est de renforcer les connaissances de deux milles (2000) élèves et étudiants et de favoriser le développement de comportements et attitudes financières responsable et entreprenante des jeunes au Burkina Faso.

                                   Budgétisation et épargne

Les élèves et étudiants disent avoir été bien inspirés en prenant part aux activités de Global Money Wekend au regard de l’importance des sujets qui ont été abordés

 Au nombre des activités organisées au cours de cette semaine, il y a la formation et la sensibilisation des élèves et étudiants à la budgétisation et à l’épargne, la formation des jeunes à l’autonomisation financière et à l’épargne, la sensibilisation des jeunes aux bonnes pratiques financières, des échanges entre des jeunes et des professionnels   du système financier. Autre temps fort, la campagne dénommée « Bank the youth (bancarisation des jeunes ».

                             Développer l’esprit d’entreprise

Le panel a mis face à face un parterre des acteurs de la finance inclusive et les étudiants et les élèves

 « Cette célébration a offert l’occasion de renforcer les capacités des jeunes de notre cité à travers des sessions formations et de sensibilisation sur des thématiques liées aux finances. Toutes choses qui contribueront indéniablement au développement de l’esprit d’entreprise et à l’amélioration des comportements face à l’argent » apprécie le maire de la commune de Ouahigouya, Boureima Basile Ouédraogo.  Il a remercié le Secrétariat Permanent pour la promotion de l’inclusion financière et le ministère de l’économie, des finances et du développement d’offrir cette belle opportunité aux jeunes de la ville de Ouahigouya. 

             Sensibilisation dans 11 établissements et à l’université

Lin Hien , le secrétaire permanent de la promotion de l’inclusion financière a explique que les activités ont été retenues de sorte à permettre aux jeunes de familiariser à l’inclusion financière et d’avoir des aptitudes d’entrepreneurs entreprenants et responsables

 Le secrétaire Permanent de la promotion de l’inclusion, Lin Hien précise que les temps forts de ce rendez-vous avec les jeunes sont les formations organisées dans onze établissements scolaires et à l’université de Ouahigouya, la tenue d’un panel sur l’éducation à la finance et l’animation d’une émission radiophonique. Ce panel a mis face à face les élèves et étudiants avec des acteurs du monde des finances.

Face à face entre participants et acteurs du monde de la finance inclusive

Le directeur du Fonds national pour l’inclusion financière au Burkina Faso a présenté la vision de sa structure et l’ensemble , les activités menées et les opportunités que peuvent profiter les jeunes

Y ont pris part, le secrétariat permanent pour la promotion de l’inclusion financière, United Nations Capital Développement Fund (UNCDF), le Fonds national de la finance inclusive (FONAFI), l’association professionnelle des systèmes financiers décentralisés (APSFD), l’association professionnelle des Banques et établissements financiers du Burkina Faso. Points abordés au cours de ce panel, la situation de l’inclusion financière au Burkina Faso, la présentation du Fonds national de la finance inclusive du Burkina Faso (FONAFI), l’inclusion financière et le rôle du digital, les produits et services financiers orientés vers les jeunes

                               Des jeunes bien outillés

Un weekend de communion entre les professionnels de l’inclusion financière et les élèves et étudiants à Ouahigouya

Les participants avouent repartir avec un bagage solide sur l’inclusion financière. « Je suis attirée par les activités de l’élevage, à travers cette formation, je pourrai me préparer et organiser mon activité », témoigne Gamsoré Seretou, étudiante en Anglais à l’Institut de Formation et Perfectionnement aux Métiers de Ouahigouya.  « Cette formation nous permet de bien gérer ce que nous aurons comme argent » renchérit son camarade Nadia Nassira. Organisateurs et bénéficiaires se sont séparés dans une ambiance conviviale avec l’espoir de se retrouver dans une autre ville du Burkina l’année prochaine.

                                                         Gildas Wendkuni Salo & Ouedraogo Leonard.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *