Éducation de la jeune fille : La Renaissance priment 24 filles au Passoré.

La cours de l’école Yako Mixte A a  abrité le samedi 05 juin 2021, la cérémonie de remise de prix aux lauréates du concours d’excellence féminine initiée par l’association la Renaissance .La député Germaine Pitroika a été la marraine de cette cérémonie.

Une vue partielle des 24 lauréates

 

« Éduquer un homme, c’est éduquer un individu .Éduquer une femme, c’est éduquer une nation »,  la présidente de l’association,  Noélie  Dabiré a évoqué cette citation de  James Emman Aggrey pour justifier  l’organisation de ce concours d’excellence  à l’intention des filles de l’école primaire de la province du Passoré.

La marraine remettant à des lauréates leurs cadeaux

Pour  la marraine, la député Germaine Pitroipa, si  promouvoir l’éducation de la jeune fille reste une nécessité,   il faut  aussi créer les conditions de la culture de l’excellence. Selon elle,  dans un monde en parfaite mutation    , ce sont les plus excellentes  qui auront   la chance de se hisser une place au soleil.

                               428 filles de 78 écoles au départ 

Pour cette édition, ce sont   428 filles  des classes de CE1, CE2, CM1 et CM2 de 78 écoles des CEB de Gomponsom, Yako 1 et Yako 2 de la province du Passoré qui ont pris part au concours. Les correcteurs ont ressorti  24 candidates  comme les plus méritantes. Ce sont ces dernières qui ont été primées ce samedi 05 juin 2021.

Félicitant l’association, le directeur de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle, du Passoré, Saga Clément Ouedraogo a réaffirmé l’accompagnement de l’administration pour une  pérennisation de cette journée de l’excellence dédiée à la jeune fille.

                             24 lauréates primées

Pour la présidente de l’association,  Noelie Dabiré, cette activité va en droite ligne de la vision de sa structure  résolument  engagée dans la promotion de l’éducation et  l’autonomisation de la jeune fille.

Marraine , la député Germaine Pitroipa a invité ses filleules à persévérer dans le travail et à cultiver l’excellence

« Nous sommes dans un monde en perpétuelle évolution et de concurrence où seuls les excellents peuvent tirer leur épingle du jeu dans un marché de l’emploi devenu très exigeant et sélectif » renchérit  la marraine, Germaine Pitroipa. Elle a invité ses filleules à se concentrer sur leurs études, à cultiver le goût de l’effort et du mérite.  A la suite des différentes allocutions,   Place  aux vedettes du jour.

                       La Renaissance en quête de soutien

Lauréats et officiels à la fin de la cérémonie

Bénéficiaires de vélos et de kits scolaires, les  24 lauréates présentaient des mines radieuses, traduisant leur fierté de prendre part à ce concours.

La présidente de l’Association la Renaissance a a invité toutes les bonnes volontés à soutenir son association

A entendre Mme Dabiré, la promotion de l’éducation de la jeune fille a besoin d’être boosté  par diverses initiatives et la Renaissance s’est inscrite dans cette dynamique. Regrettant  un  manque de moyens freinant  les ambitions de l’association, elle demande   l’appui  de toutes les bonnes volontés.

Faso nord info   

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *